Les Panthers demeurent invaincus

Cam Newton et les Panthers de la Caroline ont démontré un calme olympien dans... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
La Nouvelle-Orléans

Cam Newton et les Panthers de la Caroline ont démontré un calme olympien dans les moments importants. C'est ce que les équipes invaincues font.

Newton a effectué cinq passes de touché, dont une de 15 verges en direction de Jerricho Cotchery avec 1:05 à faire, et les Panthers ont conservé leur fiche parfaite grâce à une victoire de 41-38 face aux Saints de La Nouvelle-Orléans, dimanche.

«Je m'attendais à ce qu'on gagne le match, a déclaré Newton en ajoutant qu'il n'était pas heureux de la tournure des évènements. Nous devrons trouver le moyen de ne pas se retrouver dans cette position. C'était un avertissement pour nous. Nous savons désormais que nous ne pouvons pas gagner de matchs seulement en se présentant.»

Les Panthers, la seule équipe toujours invaincue dans la NFL, connaissent le neuvième départ de 12-0 dans l'histoire de la Ligue.

Newton, qui a complété 28 de ses 41 tentatives de passes pour des gains de 331 verges, a dû aider les Panthers à combler deux déficits au quatrième quart tandis que les Saints (4-8) tentaient désespérément d'éviter de subir une quatrième défaite de suite.

«C'est une des choses sur lesquelles nous bâtirons à l'avenir, que Newton a été capable de mener une poussée au quatrième quart pour nous donner une chance, a commenté l'entraîneur des Panthers, Ron Rivera, après que son équipe ait assuré un troisième titre de section consécutif. Ça revient au développement des quarts dans la Ligue. Je suis très fier de ce qu'il a fait et de la confiance avec laquelle il l'a fait.»

Jonathan Stewart a aussi réussi une course de cinq verges après avoir capté une passe de Newton pour le majeur.

Newton a été victime de plusieurs plaqués et a dû suivre le protocole concernant les commotions au troisième quart, juste après avoir rejoint Ted Ginn fils sur 13 verges pour le touché.Mauti.

«J'étais correct. Je rigolais même avec le neurologue, a-t-il dit en précisant que les officiels sur le terrain avaient également vérifié son état. Les arbitres ont fait du bon travail pour s'assurer que je pouvais poursuivre le match. Il m'a demandé à plusieurs reprises de le regarder dans les yeux pour voir si j'étais concentré.»

Drew Brees a amassé 282 verges et trois passes de touché. Le secondeur des Saints Stephone Anthony a retourné un ballon échappé sur 31 verges pour le majeur et est aussi devenu le premier joueur de l'histoire de la NFL à bloquer une tentative de transformation pour inscrire deux points.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer