La coupe Vanier échappe aux Carabins

L'ancien du Séminaire Saint-Joseph Jonathan Boissonneault-Glaou a tout... (La Presse Canadienne)

Agrandir

L'ancien du Séminaire Saint-Joseph Jonathan Boissonneault-Glaou a tout tenté sur ce jeu pour nuire au travail du quart Michael O'Connor, des Thunderbirds de UBC. O'Connor a été nommé joueur du match dans la victoire de UBC 26-23 sur les Carabins de Montréal.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Quinn van Gylswyk a réussi un placement de 20 verges à la toute dernière seconde de la 51e Coupe Vanier pour offrir une victoire de 26-23 aux Thunderbirds de l'Université de la Colombie-Britannique face aux Carabins de l'Université de Montréal, samedi, devant 12 577 spectateurs.

Au milieu du deuxième quart, les Thunderbirds misaient sur une confortable avance de 16-0 grâce aux trois premiers placements de van Gylswyk et à un touché de Marcus David.

Mais avant la mi-temps, le quart Michael O'Connor a échappé le ballon à sa propre ligne de 28. Les Carabins l'ont recouvert, puis quelques minutes plus tard, Guillaume Paquet inscrivait un majeur sur une passe de 12 verges de Gabriel Cousineau. Un placement de David Deschamps a suivi, réduisant ainsi l'écart à 16-10.

Un touché de Brandon Deschamps, un vétéran de cinquième saison des Thunderbirds, sur une course de 44 verges a redonné une priorité de 13 points à la troupe de Blake Nill tôt au troisième quart.

Cependant, la formation montréalaise a ramené tout le monde à la case départ grâce à deux placements de David Deschamps, puis à un touché de Samuel Nadeau-Puize.

«Nous avons fait preuve de caractère en venant de l'arrière. Je suis fier de mes gars», a dit l'entraîneur-chef des Bleus, Danny Maciocia, évidemment déçu du résultat final.

Avec 1 min 26 s à écouler au cadran, un revirement à la suite d'une mauvaise remise sur une tentative de placement des Thunderbirds plaçait les Carabins dans une excellente position. Toutefois, Anthony Blackwell interceptait une passe de Cousineau sept secondes plus tard, pour permettre à son équipe de reprendre le ballon.

«Nous avons travaillé toute la saison pour vivre ce moment. C'est une sensation incroyable que nous vivons», a lancé van Gylswyk, le héros du jour, remerciant sa défensive de lui avoir donné une chance de mettre fin aux hostilités.

O'Connor a été nommé joueur par excellence de la rencontre, lui qui a accumulé 389 verges de gains aériens. Le demi-défensif des Thunderbirds Stavros Katsantonis a reçu le titre de joueur défensif du match.

On retrouvait chez les Carabins six joueurs originaires de la Mauricie, soit Jean-Sébastien Bélisle, Jonathan Boissonneault-Glaou, Louis-Philippe Bourassa, Guillaume Girard, Frédéric Laplante-Thompson et Tristan Rochette, ces deux derniers n'étant pas en uniforme, en plus de l'entraîneur adjoint Jean-Alexandre Boucher.

Bélisle a été un des plus actifs en défensive chez les Montréalais, récoltant cinq plaqués en défensive, alors que Boissonneault-Glaou a récolté un plaqué en solo ainsi que six assistés.

Avec la collaboration de Nicolas Ducharme

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer