Cam Newton, le magnifique!

Les Redskins ont eu toutes les misères du... (AFP)

Agrandir

Les Redskins ont eu toutes les misères du monde à contenir les élans de Cam Newton, sublime dans une victoire éclatante de 44-16.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Charlotte

Cam Newton a établi un sommet personnel en carrière avec cinq passes de touché et les Panthers de la Caroline ont signé un dixième gain consécutif dimanche, 44-16 contre les Redskins de Washington.

Newton a complété 21 de ses 34 passes pour des gains de 246 verges et a rejoint cinq receveurs différents dans la zone payante.

Il est devenu le premier quart de l'histoire de l'équipe à lancer quatre passes de touché en première demie, à l'issue de laquelle les Panthers (10-0) menaient 31-14.

Le demi offensif Jonathan Stewart a accumulé des gains de 102 verges en 21 courses en plus de capter une passe de touché de 12 verges.

Mike Tolbert, Greg Olsen, Ted Ginn fils et Devin Funchess ont inscrit les autres majeurs.

En remontant à la saison dernière, les Panthers ont gagné leurs 14 dernières sorties en saison régulière, dont huit d'affilée à domicile.

Les Panthers ont été opportunistes, marquant 27 points à la suite de cinq revirements des Redskins, dont trois par le quart Kirk Cousins.

Retour gagnant pour Romo

Tony Romo a célébré son retour au jeu en lançant deux passes de touché et les Cowboys de Dallas ont signé une première victoire depuis qu'il s'est fracturé la clavicule lors de la deuxième semaine de la saison en venant à bout des Dolphins de Miami par la marque de 24-14.

Les Cowboys (3-7) ont mis fin à une série de sept défaites, leur plus longue lors de la même campagne depuis 1989. Les Dolphins (4-6) se retrouvent en position précaire et risquent de rater les éliminatoires pour une septième saison consécutive.

Romo a été 18 en 28 pour 277 verges de gains et il a lancé des passes de touché de 31 verges à Terrance Williams et de 16 verges à Dez Bryant pour faire oublier deux interceptions.

Les pendules remises à l'heure au Minnesota

Aaron Rodgers a récolté 212 verges de gains et deux passes de touché, Datone Jones a réussi deux des six sacs des siens et les Packers de Green Bay ont mis fin à une séquence de trois revers en plus de rattraper les Vikings du Minnesota au sommet de la section Nord de la Nationale en les battant 30-13.

James Jones a capté six passes pour 109 verges de gains et un majeur. Eddie Lacy a connu son meilleur match de la saison avec 100 verges de gains sur 22 courses et les Packers (7-3) ont eu le meilleur face aux Vikings pour une 10e fois en 11 duels avec Rodgers au poste de quart. Rodgers a lancé 28 passes de touché contre seulement trois interceptions lors de ces matchs.

Les Vikings (7-3) ont vu leur série de six victoires prendre fin, alors que les Packers ont démontré qu'ils n'étaient pas prêts à concéder la couronne de leur section, après quatre titres consécutifs. Le match revanche aura lieu le 3 janvier à Green Bay.

Adrian Peterson a connu un match tranquille, accumulant seulement 45 verges de gains et un touché en 13 courses. Il a aussi commis un échappé profondément dans la zone des Packers.

Teddy Bridgewater a été malmené, quittant temporairement la rencontre en raison d'une blessure à l'épaule gauche. Il a finalement complété 25 de ses 37 passes pour 296 verges de gains et un touché.

Les Broncos gagnent sans Manning

Brock Osweiler a lancé deux passes de touché en tant que partant à la place de Peyton Manning, blessé, et les Broncos de Denver ont stoppé Jemery Langford sur une tentative de converti de deux points en fin de rencontre pour vaincre les Bears de Chicago 17-15.

Langford a inscrit un touché sur une course de deux verges avec 24 secondes à faire, couronnant une séquence de 65 verges. Il a toutefois été coincé dans le trafic sur le converti, ce qui a confirmé la victoire des Broncos (8-2).

Osweiler a complété 20 de ses 27 passes pour 250 verges de gains, tandis que Manning, cinq fois joueur par excellence de la NFL, était resté à Denver en raison de blessures au pied, aux côtes et à l'épaule.

Ronnie Hillman a accumulé 102 verges de gains au sol et les Broncos, meneurs de la section Ouest de l'Américaine, ont défait leur ancien entraîneur-chef John Fox, en plus de mettre fin à une séquence de deux défaites.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer