La victoire de tout un programme

Les Gothics ont gagné un gros match samedi,... (Facebook)

Agrandir

Les Gothics ont gagné un gros match samedi, mais le programme de l'école secondaire des Pionniers a aussi franchi une étape importante dans le processus du retour du football d'excellence.

Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Gothics l'ont enfin décrochée, cette précieuse victoire aux championnats provinciaux de football scolaire!

Les représentants cadets de l'école secondaire des Pionniers ont ramené la bannière qu'ils reluquaient depuis tant d'années. Contre les Centurions de Saint-Félicien, les Trifluviens ont joué un match presque parfait et ils ont été récompensés par un triomphe sans appel de 48-19, samedi à Drummondville.

Plus qu'une victoire d'équipe, il s'agit d'abord d'une grande consécration pour le programme des Gothics, qui ne misait que sur une vingtaine de joueurs il y a cinq ans à peine. «C'est un travail de longue haleine, un travail dont on a semé les graines il y a cinq ans. Aujourd'hui, on récolte la satisfaction et la fierté», témoignait le responsable du football à l'institution Jimmy Thompson, élogieux à l'endroit de ses adolescents, mais également de leurs entraîneurs, entre autres Carol Alarie ainsi que ses coordonnateurs Frédéric Olivier et l'ex-Diablos Martin Croteau.

«Ça faisait deux fois que nos cadets perdaient en finale. On passait proche sans réussir à gagner le dernier match. Cette fois, on y est! Et la base, chez nos benjamins, nous donne beaucoup d'optimisme pour l'avenir.»

Tout au long de la saison, Thompson a constaté d'importants changements dans le groupe des cadets, particulièrement en défensive. À ce chapitre, il s'est montré impressionné par la besogne accomplie par Croteau auprès de ses jeunes. «On forme un beau groupe, mais l'arrivée de Martin a changé beaucoup de choses pour le mieux.»

Les Gothics pourront donc célébrer cette conquête pendant une bonne partie de l'hiver en se préparant déjà pour la défense de leur titre, l'an prochain.

Bol d'or: défaite honorable du Vert et Or

Le match aura duré une trentaine de secondes de trop. Les Maraudeurs du Collège Laval ont inscrit un touché en toute fin de partie, samedi au Bol d'or des juvéniles, pour infliger au Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph un revers crève-coeur de 24-21, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Les protégés de Hugo Gélinas semblaient pourtant en excellente position au quatrième quart. Avec deux minutes à écouler au cadran, le Vert et Or tenait ses adversaires dans les câbles, à leur propre ligne de 5. Champions de la saison et grands favoris pour s'imposer en finale juvénile, les Maraudeurs ont entrepris de remonter le terrain. En bout de ligne, ils ont réussi le majeur qui aura fait la différence.

«Je pense sincèrement qu'on a dominé cette partie», soutenait Gélinas, qui a dû consoler plusieurs de ses ouailles. «On tirait de l'arrière 14-0 après un quart, mais nous avons connu nos meilleurs moments par la suite. On a dérangé leur quart-arrière avec deux interceptions, les Maraudeurs paniquaient. Mais ce n'est pas le meilleur club du Québec dans notre catégorie pour rien.»

«À la fin, j'avais 31 vétérans inconsolables, sauf qu'ils peuvent être très fiers d'eux. C'est tout à leur honneur d'avoir réalisé un tel tour de force en séries.»

Fort d'une récolte de 105 verges en 21 courses en plus d'un touché, le porteur de ballon Michaël Morin a été nommé le joueur du match pour Trois-Rivières.

Le Bleu et Or s'incline aussi

En finale québécoise de football à huit, le Bleu et Or de La Riveraine a dû s'avouer vaincu 27-7 devant les Patriotes de la polyvalente Bélanger, samedi à Drummondville. En arrière 20-7 à la demie, les joueurs de la rive sud avaient une belle occasion de revenir dans la rencontre dès le début du troisième quart, mais ils ont échappé le ballon à la ligne d'une verge.

«Cette séquence a fait très mal et les Patriotes n'ont plus regardé derrière, témoignait l'entraîneur-chef Samuel Desgagné-Leblanc. On ne pensait jamais se rendre en finale au début de l'année. Je lève mon chapeau à tous les joueurs de cette équipe.»

La Mauricie bien représentée

La Mauricie était une région fort bien représentée lors de la finale du Bol d'or en football collégial division 1, samedi après-midi à Saint-Jean-sur-Richelieu. Pas moins de 9 joueurs de notre région ont participé à ce match ultime, remporté 43-22 par les Cougars de Lennoxville devant Notre-Dame-de-Foy. Il s'agit des anciens du Vert et Or Marc-Antoine Lemay, Thomas Frost et Vincent Brochu. Du côté des anciens porte-couleurs des Estacades, on retrouve Jérémie Bérubé, Tchad Ayotte, Nicolas Trudel, Uriel Kalenga, Alexandre Gailloux et Alexis Daigneault. Du lot, Lemay, Bérubé, Trudel et Kalenga ont savouré le championnat des Cougars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer