Les Patriotes l'emportent sans forcer

Mathieu Lemay a inscrit un but dans la... (Olivier Croteau)

Agrandir

Mathieu Lemay a inscrit un but dans la victoire des Patriotes, en plus d'y aller d'un spectaculaire vol plané sur une mise en échec.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les matchs des Patriotes de l'UQTR face aux Paladins du Collège militaire royal (RMC) sont rarement les plus courus, puisqu'un résultat en faveur des Trifluviens est assuré. Contrairement à l'habitude, il y avait foule hier au Colisée, alors que 907 personnes ont assisté au triomphe de l'UQTR 7-0.

Après avoir offert un peu d'adversité en première période, les Paladins ont finalement cédé alors qu'il ne restait que 40 secondes à faire à l'engagement. Puis, au deuxième vingt, les Patriotes ont finalement explosé en battant le portier Simon-Pier Chamberland à quatre reprises pour porter la marque à 5-0.

Le gardien Sébastien Auger semblait se diriger vers une fin de match des plus faciles. Les entraîneurs des Patriotes en ont toutefois décidé autrement, en le retirant de la rencontre au profit de la recrue Charles-Étienne Martin, qui a obtenu son baptême dans le hockey universitaire. Celui-ci a complété la besogne d'Auger en troisième, ne faisant face qu'à trois tirs.

«C'est tout le temps délicat de retirer un gardien quand il a un blanchissage, mais c'était notre plan et Sébastien nous a donné son approbation. Nous lui avons expliqué et il était très partant», a raconté Marc-Étienne Hubert.

Au total, 15 joueurs ont récolté un points dans cette rencontre où Félix Plouffe a connu une bonne sortie en marquant un but spectaculaire après s'être élancé de sa propre zone. Le défenseur Charles-David Beaudoin a aussi fait bouger les cordages deux fois.

L'âge moyen des partisans n'était pas très élevé, hier au Colisée. Les Patriotes avaient tendu la main à l'Association de hockey mineur de Trois-Rivières-Ouest et les jeunes joueurs étaient nombreux.

«On veut s'impliquer dans la communauté et se faire voir comme des leaders, souligne Hubert. Je veux féliciter les gens du développement aux affaires qui ont fait un travail extraordinaire et qui continuent de remettre le programme sur la bonne voie. C'est la meilleure foule de l'histoire contre RMC.»

Après avoir disputé ce match des plus facile, les Patriotes devront se retrousser les manches puisque les Ravens de Carleton seront en visite au Colisée. Les Trifluviens avaient éliminé la troupe de Marty Johnston la saison dernière et Hubert s'attend à un match des plus relevés.

«Ce sera payback time pour eux. Ils arrivent chez nous pour leur seul match de la fin de semaine. Ils étaient pas contents de la manière dont ça s'est terminé l'an dernier avec les arbitres et une multitude de choses. Je m'attends à ce qu'ils aient le couteau entre les dents.»

Victoire du Blizzard à Rivière-du-Loup

Bombardé de 54 rondelles à Rivière-du-Loup, Marco Cousineau a néanmoins mené le Blizzard à une victoire de 6-5 aux dépens des 3L, vendredi soir. C'est le deuxième filet du match d'Alexandre Durette qui a fait la différence, réussi au milieu de la troisième en avantage numérique.

Alain Côté a sûrement poussé un soupir de soulagement lorsqu'il a repris l'autobus en fin de soirée. Son équipe avait échappé une avance de trois buts acquise en première période. Si le Blizzard n'a jamais tiré de l'arrière au cours du match, les locaux ont toujours trouvé une façon de revenir de l'arrière, avant que Durette ne tranche avec le quatrième but de son équipe en avantage numérique. Thomas Beauregard, François Godin et Marc-André Huot ont également fait bouger les cordages pour les Trifluviens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer