Les Cataractes s'inclinent en prolongation

Anthony Beauvillier... (Émilie O'Connor)

Agrandir

Anthony Beauvillier

Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Blainville) Cette génération de Cataractes a subi son lot d'échecs au Centre d'Excellence Sports Rousseau ces dernières années. Dont certains cuisants! Celui d'hier entre dans la filière des mauvaises surprises, alors que les hommes de Martin Bernard ont échappé deux avances avant de plier l'échine 5-4 en prolongation.

C'est le capitaine des locaux Philippe Sanche qui départagé les deux clubs en supplémentaire avec son troisième filet de la soirée, alors qu'Anthony Beauvillier venait d'être envoyé aux douches par les officiels pour une mise en échec douteuse sur Nathanael Halbert. Le meneur des Cataractes, qui avait réussi les deux premiers buts de son équipe, a donc offert une attaque massive à quatre contre trois à l'Armada, qui en a profité pour décrocher le point boni à l'enjeu.

Une fin qui rendait justice aux efforts déployés par la bande à Joël Bouchard, qui a opposé fougue et acharnement au talent des Cataractes. Ceux-ci, après avoir pris les devants 2-0, ont commencé à jouer au bout de la palette, à faire de la dentelle et à s'offrir longtemps la rondelle plutôt que de la passer, tous des éléments menant à des revirements dont les visiteurs ont accepté de se nourrir avec plaisir.

S'il a mal paru sur le premier but de Beauvillier, Samuel Montembeault s'est bien repris par la suite. Alors que son équipe tirait de l'arrière 4-3, le portier natif de Bécancour a réussi l'arrêt de la soirée sur une longue passe transversale qui a permis à Mathieu Olivier de le tester à bout portant. Cette grosse jambière droite de l'espoir des Panthers de la Floride s'est étirée au maximum pour briser un jeu pourtant parfait, et permettre à l'Armada de rester à flots. Une heure plus tard, Montembeault et ses coéquipiers célébraient une grosse victoire. «Ça faisait quelques défaites en ligne, ça fait du bien de gagner! C'est mon travail d'aller chercher les gros arrêts. Mes coéquipiers doivent de leur côté aller chercher des buts. On a tous fait notre boulot ce soir», souriait le vétéran de 19 ans.

Son pilote Joël Bouchard avait tout autant apprécié sa soirée. Même si elle avait très mal commencé, puisque le Mauricien Guillaume Beaudoin s'était blessé sérieusement lors de la période d'échauffement.

«C'est devenu très émotif avec cette blessure à un gars que tout le monde aime. Les gars sont allés creux dans leur estomac pour puiser toute cette énergie. J'ai dirigé pour gagner ce soir, j'ai coupé mon banc rapidement. On affrontait toute une équipe de hockey...», mentionnait Bouchard, qui a grimacé quand il a vu Beauvillier épingler Halbert. «Beauvillier n'est pas un mauvais p'tit gars, j'en suis convaincu. Et c'est un des meilleurs joueurs de la ligue. Mais les coups à la tête... Pospisil a fait ça en deuxième, et je l'ai cloué à notre banc. On n'en veut plus, des coups à la tête...»

Beauvillier se sentait mal. «On a perdu à cause de ma pénalité. Ceci dit, ça s'est passé rapidement sur la mise en échec. J'étais en repli défensif, il venait tout juste de tirer et j'ai voulu finir ma course par un coup d'épaule. Je pense que ça s'est fait épaule à épaule. Je n'ai pas senti sa tête. J'étais content de savoir qu'il allait bien en fin de match», livrait l'espoir des Islanders de New York. «Pour le reste, je pense que nous avons été malchanceux. Montembeault a été solide, et nous avons manqué d'opportunisme. Ça arrive...»

Martin Bernard proposait une lecture différente. «C'est décevant, perdre deux avances. Et c'est en raison d'erreurs majeures, qu'on pouvait éviter. Il faut retenir la leçon. On a été battu par une équipe qui était dans notre visage du début à la fin.»

Outre Beauvillier, Alex Pawelczyk et Dennis Yan ont aussi marqué pour les Cataractes, qui ont rendez-vous samedi après-midi avec le Phoenix à Sherbrooke.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer