Une invincibilité historique

Champions en titre du Super Bowl, Rob Gronkowski... (AP)

Agrandir

Champions en titre du Super Bowl, Rob Gronkowski et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ne sont visiblement pas rassasiés et se retrouvent au sommet de la NFL à la mi-saison.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Pratiquement chaque année, certaines statistiques permettent à des joueurs ou des équipes de cristalliser leur place dans l'histoire de la Ligue nationale de football.

Les Bengals de Cincinnati connaissent le meilleur début... (Agence France-Presse) - image 1.0

Agrandir

Les Bengals de Cincinnati connaissent le meilleur début de leur histoire.

Agence France-Presse

En 2015, le thème de l'invincibilité retient particulièrement l'attention alors que trois formations affichent des dossiers parfaits à mi-chemin du calendrier régulier: les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, les Bengals de Cincinnati et les Panthers de la Caroline.

Il s'agit d'une nouvelle marque d'excellence pour le circuit Goodell, à l'aube de la présentation du 50e Super Bowl. Dans l'histoire, seuls les Patriots de la Nouvelle-Angleterre (16-0) et les Dolphins de Miami (14-0) ont fait des parcours sans faute en saison régulière. En 1972, les Dolphins sont parvenus à tout rafler jusqu'au Super Bowl tandis qu'en 2007, les Patriots ont vu leur rêve s'achever en finale de la NFL devant les Giants de New York.

Année après année, des équipes connaissent d'époustouflants débuts de saison. Cependant, rares sont celles qui survivent au-delà du mois de novembre. Dans les saisons plus récentes, les Colts d'Indianapolis (14-0) et les Saints de la Nouvelle-Orléans (13-0) ont réussi à s'approcher de la perfection en 2009, en vain, tout comme les Packers de Green Bay (13-0) en 2011.

En tout, 21 équipes ont réussi à remporter leurs huit premiers matchs de la saison, réussissant toutes à se qualifier pour les séries éliminatoires. Parmi celles-ci, 12 ont atteint le Super Bowl et 8 sont reparties avec le trophée Vince Lombardi dans leurs bagages. Maintenant la mi-saison arrivée, tous les yeux sont rivés vers les trois formations encore parfaites. Reste à voir qui s'accrochera le plus longtemps.

Contre toute attente, Cam Newton et les Panthers... (Agence France-Presse) - image 2.0

Agrandir

Contre toute attente, Cam Newton et les Panthers de la Caroline sont invaincus après huit matchs cette saison, en dépit de l'absence de leur meilleur receveur, Kelvin Benjamin.

Agence France-Presse

Avantage Panthers

D'ici la fin du calendrier régulier, aucune de ces trois formations croiseront le fer. Chacune possède donc son sort entre ses mains.

Selon les chiffres compilés par le Wall Street Journal, ce sont les Patriots qui auront la route la plus difficile vers la perfection. Leurs adversaires affichent un pourcentage de victoires plus élevé (50,8 %) que ceux des Bengals (47,8 %) et des Panthers (45,6 %).

Cependant, les données fournies par Massey-Peabody Analytics accordent une meilleure chance aux champions en titre du Super Bowl de conclure le calendrier avec un dossier immaculé (13,5%). Suivent dans l'ordre les Bengals (3,7%) et les Panthers (2,1%).

Quelques dates s'annoncent particulièrement intéressantes dans cette course vers la postérité.

Pour les Patriots, les matchs du 29 novembre contre les Broncos (7-1) à Denver et du 27 décembre contre les Jets (5-3) à New York représentent les rendez-vous les plus corsés. Il serait surprenant que Tom Brady et sa bande trébuchent devant les Giants (5-4), Eagles (4-4), Texans (3-5), Titans (2-6) et Dolphins (3-5).

Au pays des Tigrés, les partisans des Bengals vont surtout retenir leur souffle le 22 novembre contre les Cardinals (6-2) en Arizona et le 28 décembre en rendant visite aux Broncos (7-1) à Denver. Si jamais la perfection devait toujours être à l'enjeu lors de la dernière semaine d'activité, soyez certains que les décevants Ravens de Baltimore (2-6) offriront une féroce opposition. Sinon, les matchs face aux Texans (3-5), Rams (4-4), Browns (2-7), Steelers (5-4) - sans Le'Veon Bell et (peut-être) Big Ben - et 49ers (3-6) devraient se dérouler sans anicroche.

Enfin, les Panthers - assurément la plus grande surprise dans la NFL en 2015 - misent sur le calendrier le plus avantageux en route vers le mythique plateau des 16 victoires. Quelques tempêtes pointent tout de même à l'horizon, dont les chocs du 6 décembre en Nouvelle-Orléans contre les Saints (4-5) et à Atlanta contre les Falcons (6-3). D'ailleurs, Falcons et Panthers doivent en découdre deux fois encore cette saison. Ce ne sont certainement pas les Titans (2-6), Resdkins (3-6) Cowboys (2-6) sans Tony Romo, Giants (5-4) ou Buccaneers (3-5) qui freineront Cam Newton dans leur irrésistible lancée.

Avec huit semaines à écouler au calendrier régulier, il est toujours possible que trois équipes complètent la boucle parfaite. Toujours selon l'indice Massey-Peabody, les probabilités que ça se produise sont de 0,01%. Même les plus optimistes n'y croient pas. Et selon vous, quelle équipe atteindra la marque magique de 16-0?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer