Cross-country: un recrutement éclectique qui rapporte

Pascal Dufresne est bien heureux d'avoir convaincu Gaël... (Olivier Croteau)

Agrandir

Pascal Dufresne est bien heureux d'avoir convaincu Gaël Deguire de tenter sa chance avec la formation de cross-country des Diablos.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Dans une carrière sportive, il y a de ces moments, parfois anodins au départ, qui peuvent complètement chambouler un parcours. Pour Gaël Deguire, c'est un banal cours d'éducation physique au Cégep de Trois-Rivières à l'automne 2014 qui l'a conduit jusqu'à une participation au Championnat canadien de cross-country.

La formation féminine des Diablos mise sur Éliane... (Olivier Croteau) - image 1.0

Agrandir

La formation féminine des Diablos mise sur Éliane Marchand et Stacy Legault-Mayer, devant, ainsi que Marie-Hélène Vallières, Kloé Gervais-Pépin, Joanie Vallée et Amy Gagnon.

Olivier Croteau

Gaël Deguire, Olivier Laforge, Carl Gagnon, Xavier Houle... (Olivier Croteau) - image 1.1

Agrandir

Gaël Deguire, Olivier Laforge, Carl Gagnon, Xavier Houle et Paterne Twizere représenteront le Cégep de Trois-Rivières au Championnat canadien. 

Olivier Croteau

Il y a une vingtaine de mois à peine, rien ne pouvait laisser présager qu'il tiendrait les rênes de la formation masculine des Diablos lors du rendez-vous national collégial qui aura lieu à Brockville samedi. C'est à la demande de l'entraîneur Pascal Dufresne qu'il a accepté de croquer à pleines dents à ce sport en plein essor.

«Il faisait un test de cardio dans un cours. C'était un 15 minutes de course. Quand j'ai vu son talent, je lui ai aussitôt dit "Toi, tu t'en viens avec nous, en cross-country!"», sourit Dufresne.

Le principal intéressé possédait une petite expérience dans le monde de la course à pied jumelée à une brève incursion en cross-country à la fin de son parcours secondaire. Il n'avait cependant jamais imaginé s'entraîner avec autant d'ardeur pour cette discipline.

«J'ai toujours été bon dans la course, mais ce n'est pas quelque chose que je pensais faire au Cégep. Pascal m'a bien convaincu!», mentionne le Trifluvien de 19 ans qui a raflé la 11e position lors du Championnat provincial de cross-country collégial.

Son entraîneur chez les Diablos semble persuadé que l'avenir lui réserve de belles choses en cross-country. «Gaël, c'est un diamant brut. On espère qu'il va pousser sa carrière vers le niveau universitaire.»

Évidemment, l'entraîneur des Diablos ne limite pas son recrutement aux cours d'éducation physique de l'institution. Dans son groupe, Dufresne compte aussi quatre étudiants en techniques policières (Olivier Laforge, Jordan Pépin, Stacy Legault-Mayer et Amy Gagnon) qui utilisent cette discipline en vue de leurs tests physiques pour accéder à l'École nationale de police de Nicolet.

Le recrutement s'élargit même à des événements comme le Grand Défi Pierre Lavoie ou encore aux équipes de triathlon. Bref, les Diablos demeurent sans cesse aux aguets, à la recherche de nouveaux talents à développer.

«Le cross-country, contrairement à d'autres sports, c'est un sport que tu peux commencer au niveau collégial et te découvrir un grand talent. Il y a plusieurs talents qui dorment et on essaie de ne pas en échapper», indique Dufresne.

Pour le programme Diablos, la progression a été fulgurante. Parti avec deux athlètes en 2010, voilà que le programme se hisse parmi la crème nationale grâce à ses 46 représentants. Du nombre, 28 ont participé au dernier championnat provincial.

Gervais-Pépin, chef de file

Encore une fois cette année, les porte-couleurs du Cégep de Trois-Rivières seront menés par Kloé Gervais-Pépin, deuxième lors du Championnat provincial présenté sur les allées du Club de golf Grand-Mère. La chef de file tentera d'améliorer sa neuvième position obtenue l'an dernier lors des nationaux. «On s'attend encore à ce qu'elle se place dans le top 10. Elle a amélioré ses performances en comparaison avec l'an dernier», note son entraîneur.

Collectivement, les Diablos miseront sur un contingent complet de six hommes et six femmes lors du rendez-vous national présenté en Ontario. En plus de Gervais-Pépin, Legault-Mayer et Gagnon, la formation féminine comprendra Marie-Hélène Vallières, Éliane Marchand et Joanie Vallée. À la suite du championnat provincial, où elles ont terminé quatrièmes, les Trifluviennes sont maintenant répertoriées au 11e rang au pays.

Chez les hommes, également quatrièmes des provinciaux, ils se retrouvent au 13e rang du classement national. À Brockville, on retrouvera les Deguire, Laforge et Pépin ainsi que Xavier Houle, Carl Gagnon et Paterne Twizere. «Tant du côté féminin que masculin, on veut se classer parmi les 15 premiers. Si on réussit à se placer dans le top 10, ça serait génial.»

En plus du contingent des Diablos, la Mauricie misera aussi sur Jade Bérubé à Brockville. L'athlète du club Énergie court sous les couleurs du Cégep Lionel-Groulx.

Le réseau universitaire à Guelph

Par ailleurs, le Championnat canadien universitaire de cross-country se déroulera également ce week-end, du côté de Guelph en Ontario. Aucun athlète des Patriotes de l'UQTR n'a réussi à obtenir un billet de participation, mais la région sera tout de même représentée par la Trifluvienne Meggie Dargis (Université Mcgill) et la porte-couleurs du club Zénix Lisanne Guérin (Université Laval).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer