Les Cataractes grimpent au premier rang!

Les Cataractes sont installés ce matin là où ils sont attendus depuis le début... (Judith St-Pierre, Cataractes de Shawinigan)

Agrandir

Judith St-Pierre, Cataractes de Shawinigan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Cataractes sont installés ce matin là où ils sont attendus depuis le début de la saison, soit au premier rang du classement général. C'est une victoire de 8-2 signée aux dépens des Remparts, devant plus de 3200 personnes réunies au Centre Gervais Auto, qui permet aux hommes de Martin Bernard de rejoindre les Huskies de Rouyn-Noranda au sommet de la LHJMQ.

Ne vous fiez toutefois pas au pointage, la victoire a été plus compliquée à décrocher que ne le laisse paraître le tableau indicateur. Si les Cataractes ont pris les devants 2-0 rapidement, les visiteurs n'ont jamais baissé la tête et ils ont même dicté le tempo du match par moments. Antoine Samuel a probablement offert sa meilleure prestation de la saison. Ce match s'est joué entre les poteaux et a tourné à l'avantage des Cataractes, comme à la belle époque de Marvin Cüpper l'an dernier!

L'issue de la soirée a finalement basculé en fin de deuxième. Gabriel Slight a chassé Julian Galloway avec son deuxième filet du match... après une longue séquence où les Remparts avaient menacé en territoire ennemi.

Le vétéran de 20 ans portait ainsi la marque à 4-2, une avance bonifiée à 5-2 par le deuxième effort de Mathieu Olivier avant le deuxième entracte, ce qui enlevé pas mal de suspense aux 20 dernières minutes de jeu.

La prestation de Samuel lui a valu la première étoile, de même que les compliments de Martin Bernard.

«C'est l'une de ses très, très bonnes performances. Ça en fait trois de suite. Et oui, c'est l'fun de voir ça», soulignait le pilote des Cataractes, en convenant que ses équipiers avaient eu du mal à contenir la fougue des Remparts au cours des deux premières périodes.

«On le savait que les Remparts allaient nous fournir une bonne opposition. Tout le monde se prépare bien contre nous. Les Remparts ont élevé leur jeu en fin de première, et on a mis du temps à s'ajuster. Les gars sont devenus frustrés... Mais j'ai aimé comment nous avons réagi en troisième. Tout le monde s'est calmé, et on a vu le résultat.»

Si Samuel est la vedette défensive du match, la palme à l'offensive revient à Gabriel Slight, muté sur le quatrième trio mercredi. Depuis ce temps, Slight a répondu avec trois buts!

«Je ne fais rien de différent, je continue de lancer au filet. Je suis juste un peu plus chanceux. J'aime jouer avec Fiore, et ça s'est bien passé aussi avec Asselin. Et en fin de match ce soir, j'ai eu la chance de jouer avec Beauvillier et Yan. À moi de travailler fort pour rester là!»

Dans l'autre vestiaire, Philippe Boucher en voulait au résultat final.

«On a travaillé. Mais deux revirements ont fait mal en première. Puis on a accordé deux buts en deuxième sur trois chances de marquer! On a dominé ce match-là par grands bouts, alors je n'ai pas l'impression que le pointage indique ce qui s'est passé.»

Carnet de notes

Un verdict partiel est tombé pour Jocktan Chainey, blessé lors du Défi mondial des moins de 17 ans. Le défenseur de 16 ans, premier choix des Cataractes au dernier repêchage, s'est abonné à l'infirmerie pour au moins un mois.

Une convalescence qui pourrait doubler quand les Cataractes obtiendront les résultats de la résonnance magnétique qu'il va passer au cours des prochains jours...

Secoué par une mise en échec de Yannick Turcotte en première période, il serait surprenant que Simon Benoît puisse affronter les Tigres à Victoriaville samedi après-midi.

Les Cataractes termineront ensuite cette rude séquence de trois matchs en moins de 48 heures en accueillant Mathieu Bellemare et les Olympiques de Gatineau dimanche après-midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer