Michaël Gargouri est d'attaque pour François Pratte

Pour son huitième combat chez les professionnels, le... (Archives)

Agrandir

Pour son huitième combat chez les professionnels, le Shawiniganais Michaël Gargouri se mesurera au Trifluvien François Pratte.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Les amateurs de boxe auront droit à une carte professionnelle à saveur internationale, le 6 novembre prochain, alors que les 14 pugilistes proviendront de cinq pays différents et la finale mettra aux prises le Trifluvien Simon Kean et le Hongrois Balazs Bodo.

L'aspect local ne sera pas à négliger non plus alors que trois boxeurs de la Mauricie grimperont dans l'arène et un duel sera entièrement régional entre François Pratte, de Trois-Rivières, et Michaël Gargouri, de Shawinigan. Si le premier est bien connu en raison de son parcours étoffé chez les amateurs, dont quelques titres de champion canadien, le second compte déjà sept combats chez les professionnels, après un parcours amateurs ponctué d'une soixantaine de sorties.

Bien que sa fiche (0-6-1) ne le décrive pas comme le plus redoutable adversaire, le boxeur de 33 ans entend bien profiter de cette tribune locale pour enregistrer une premier victoire à son palmarès.

«Je devais déjà me battre cette date-là, mais c'est tombé à l'eau. Alors j'étais bien content quand j'ai reçu l'appel. J'ai toujours donné de bons combats, il va y avoir beaucoup de monde de Shawinigan, alors ça va être tout un spectacle», mentionne le porte-couleurs du club X-Boxe de Shawinigan.

Gargouri a d'ailleurs été très actif, disputant sept combats en moins d'un an. Vendredi prochain, il s'exécutera entre les câbles pour une huitième fois en 16 mois à peine. Malgré le palmarès bien garni de son rival, il se pointera sans complexe sur le ring.

«Il a dit que j'étais sur son chemin pour qu'il progresse dans sa carrière. On verra bien le soir du combat qui est sur le chemin de qui! Je n'ai pas peur de lui. Je suis une machine, je vais le battre», ajoute le protégé de Jean Ricard.

Outre les huit québécois inscrits, on retrouvera également deux Hongrois, deux Mexicains, un Espagnol et un Français pour souligner le retour de la boxe professionnelle à Trois-Rivières, après une pause de six ans.

Carte du 6 novembre à la Bâtisse industrielle de Trois-Rivières

Lourds

Simon Kean (Trois-Rivières) 0-0 Balazs Bodo (Hongrie) 1-0, 1 K.-O.

Super plumes

François Pratte (Trois-Rivières) 0-0 Michaël Gargouri (Shawinigan) 0-6-1

Super légers

Mick Gadbois (Saint-Hyacinthe) 13-0-3, 4 K.-O.David Martin Campillo (Espagne) 10-2-1, 1 K.-O.

Super moyens

Schiller Hyppolite (Montréal) 16-1-0, 10K.-O. Victor Manuel Palacios (Mexique) 12-10-2, 8 K.-O.

Mi-moyens

Mian Hussain (Montréal) 12-0-0 Juan Armando Garcia (Mexique) 12-1-2, 5 K.-O.

Super légers

Ayaz Hussain (Montréal) 6-0-0 Sébastien Benito (France) 11-11, 4 K.-O

Super légers

Mathieu Germain (Montréal) 3-0-0, 2 K.-O. Laszlo Szivos (Hongrie) 5-1

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer