Les sports en bref

À l'image de Mathilde Savard, les Diablos ont... (Stéphane Lessard)

Agrandir

À l'image de Mathilde Savard, les Diablos ont attaqué le panier sans relâche face aux Lynx du Cégep Édouard-Montpetit.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Dominantes, les Diablos

Bien à l'aise dans leur gymnase trifluvien, les Diablos ont signé une deuxième victoire en autant de sorties cette saison, vendredi soir en basketball collégial féminin division 1, dans une sortie offensive convaincante de 81-67 devant les Lynx du Cégep Édouard-Montpetit.

Les moteurs offensifs fonctionnaient à plein régime dans cette performance qui a pris son envol pour de bon au troisième quart. Amélie Hachey (17), Carrie-Ann Auger (16), Alexe Dufresne (14) et Fredlaine Verrier (11) ont causé la majeure partie des dommages.

Au son de la sirène, l'entraîneur Faisal Docter refusait toutefois de pavoiser malgré la fiche intacte de son équipe.

«C'était un match correct. Je n'aime pas la façon qu'on se comporte défensivement. Par contre, quand les filles se laissent aller et jouent à leur plein potentiel, elles sont bonnes.»

À la mi-temps, les Diablos ne devançaient leur rivales que par trois points (42-39), mais un troisième quart explosif (26-11) leur a permis de les semer.

«En match pré-saison, le troisième quart représentait notre grosse faiblesse. Je suis content de voir que depuis le début de la saison, les filles ont amélioré ça. C'est maintenant notre période la plus forte», se réjouissait Docter.

Enfin une victoire en soccer féminin

Mieux vaut tard que jamais. Les Patriotes ont signé leur première victoire de la saison en soccer féminin vendredi au stade Gilles-Doucet, et ce, à leur avant-dernier match du calendrier régulier.

Dans ce gain de 3-0 face aux Citadins de l'UQAM, Laurence Vézina a inscrit le premier filet des siens, en milieu de première demie. Émilie Carrier a par la suite doublé l'avance des siennes alors que Valérie Noël a cloué le cercueil des visiteurs. Grâce à cette victoire, la troupe de Ghislain Tapsoba quitte la cave du classement. Dimanche, elle recevra les Gaiters de Bishop's, qui n'ont toujours pas goûté à la victoire cette année.

Les hommes ont quant à eux conclu leur saison régulière avec, eux aussi, une victoire face aux Citadins, cette fois de 1-0, grâce à un but de Daniel Abajo sur un tir de pénalité. Les Citadins occupent le premier rang du classement du RSEQ.

Les coureurs prennent le relais des golfeurs

Ça fait longtemps que le Championnat provincial civil de cross-country a été présenté conjointement avec les finales québécoises collégiales et universitaires. Samedi sur les allées du Club de golf Grand-Mère, ils seront près de 1000 adeptes à braver le parcours aménagé sur le site, près de la rivière Saint-Maurice.

Les organisateurs auront donc un beau défi logistique devant eux. Mais personne ne s'en plaindra, surtout que l'emplacement du championnat ne semble faire que des heureux.

«Ce sont les entraîneurs des équipes universitaires qui souhaitaient revenir à Grand-Mère», sourit l'entraîneur du Zénix et des Électriks du Collège Shawinigan, Pierre Thibodeau, qui enverra une délégation de 36 représentants dans le volet civil. Certains de ces coureurs porteront les couleurs de leur université, mais demeurent attachés au Zénix lors des compétitions civiles.

«C'est un beau et un gros rassemblement. Au championnat provincial scolaire de cross-country la semaine dernière, nous avons mérité sept podiums. C'est du jamais vu pour le Mauricie.»

Les plus jeunes coureurs ce samedi seront d'âge benjamin (12 ou 13 ans). Les plus vieux appartiennent pour leur part à la catégorie senior.

En ce qui a trait aux championnats collégial et universitaire, de belles luttes se dessinent. Les Patriotes de l'UQTR misent sur une jeune délégation, mais au collégial, les Diablos du Cégep de Trois-Rivières peuvent espérer une médaille en équipe. Les filles ont gagné la conférence Nord-Est et selon l'entraîneur Pascal Dufresne, «on est en voie de connaître les meilleurs championnats de notre histoire.»

«On a commencé en 2010 et lors de certains entraînements, j'arrivais et il n'y avait personne», rigole Dufresne en se remémorant ces souvenirs d'il y a cinq ans. «On en a fait du chemin! Il y a maintenant 28 étudiants dans l'équipe et éventuellement, nous visons une médaille aux championnats canadiens. Avec la relève que nous avons, je pense qu'on peut miser là-dessus dans un avenir rapproché.»

Les responsables de la compétition de Grand-Mère suggèrent aux participants, à leurs proches ainsi qu'aux curieux d'arriver tôt sur le site. Les premières courses débuteront à 11 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer