Le Blizzard ne perd plus

Sans une performance trop convaincante, le Blizzard a... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Sans une performance trop convaincante, le Blizzard a signé une victoire de 6-3 contre les River Kings.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Il aura joué avec le feu, mais ne s'est pas brûlé. Face aux River Kings de Cornwall, qui n'ont toujours pas de victoire cette saison, le Blizzard n'a pas offert la plus convaincante des performances, mais est tout de même parvenu à s'emparer des deux points dans un gain de 6-3. Un gain acquis devant une maigre foule de 478 personnes au Colisée.

De mémoire de plusieurs, il s'agissait de la plus petite foule pour un match de la concession un vendredi soir. L'absence de décibels a peut-être endormi la troupe d'Alain Côté, qui a cédé le premier filet du match aux River Kings.

Il faut dire qu'après avoir disputé un match quasi parfait la veille face aux Éperviers de Sorel-Tracy, les jambes semblaient lourdes dans le camp des locaux. Ceux-ci, grâce à Alexandre Comtois, Yann Joseph et Patrick Lapostolle, ont tout de même permis au Blizzard de terminer la période avec une avance de 3-1.

Les amateurs ont toutefois eu droit à une piètre sortie de leurs favoris en deuxième période. Amorphes, ils n'ont décoché que six lancers, mais ont surtout permis aux River Kings de revenir de l'arrière grâce à des buts de Pierre-Luc Faubert et Sasha Pokulok.

«C'était un match dur à jouer. La partie (de jeudi) était émotive, alors le lendemain, on risque d'être à plat. À l'inverse, les River Kings étaient frais et ils ont de la vitesse. En plus, contre une équipe de la sorte, tu ne te prépares pas de la même façon et on s'y attendait. Le hockey, c'est un sport d'émotion. Mais les bonnes équipes trouvent un moyen de gagner», soulignait le pilote trifluvien Alain Côté au terme de l'affrontement.

Boileau fait le boulot

Après une deuxième période difficile de la sorte, les joueurs du Blizzard se sont regroupés durant l'entracte.

C'est finalement le capitaine, Stéphane Boileau, qui a remis les pendules à l'heure en troisième période. Il a marqué deux buts, alors qu'Hubert Poulin a complété le tout dans un filet désert. 

Le Blizzard a ainsi signé une quatrième victoire consécutive.

«En prenant l'avance 3-1 en première période sans bien jouer, nous avons pris de mauvaises habitudes. Ce qui est important, c'est que nous nous sommes parlés après la deuxième période et nous sommes restés positifs. C'est ce qui nous a permis d'aller chercher ce match et obtenir cette victoire», a conclu Boileau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer