Hockey régional en bref

Samuel Labrecque... (photo Derek Drummond, université McGill)

Agrandir

Samuel Labrecque

photo Derek Drummond, université McGill

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Fin rocambolesque à McGill

Les Patriotes de l'UQTR et les Redmen de McGill renouaient leur rivalité vendredi soir à Montréal et ils auront eu besoin de la prolongation afin de faire un maître. Samuel Labrecque a inscrit un but controversé qui a donné la victoire aux Redmen.

Les Patriotes se débrouillaient en désavantage numérique lorsque Labrecque, d'un tir sur réception, a battu Sébastien Auger. Les officiels n'ont pas signalé le but immédiatement, puis ont arrêté le jeu quelques secondes plus tard. Après une courte discussion, ils ont accordé le but aux Redmen, mettant un terme au match.

Labrecque aura été la pierre d'assise des Montréalais dans ce match. Le défenseur a réussi trois buts en plus d'ajouter une passe. Dans le camp adverse, Tommy Giroux, deux buts, a envoyé les deux équipes en prolongation alors qu'il ne restait que 12 secondes à la troisième période.

Les Estacades s'inclinent

Les Estacades ont récolté un gros point au classement vendredi soir en s'inclinant 5-4 en fusillade face aux Élites à Jonquière.

Jérémy Côté et Cédric Desruisseaux ont uni leurs efforts en troisième pour aller chercher deux filets et ainsi permettre à la formation midget AAA trifluvienne de provoquer la prolongation.

Le 10e tireur de la fusillade, Rafael Harvey-Pinard, a renvoyé tout le monde à la maison en déjouant Jimmy Lemay. Ce dernier avait fait face à 34 tirs durant le match, alors que les Estacades ont testé le portier adverse à 31 reprises. Les Estacades vont maintenant se préparer à affronter les Vikings de Saint-Eustache dimanche après-midi au centre Alphonse-Desjardins.

Forcier dompte les Rebelles

Les Dragons du Collège Laflèche ont consolidé leur emprise sur le premier rang du classement général du circuit collégial en disposant des Rebelles de Sorel-Tracy par la marque de 4-2 vendredi soir. Un gain qui porte la griffe du gardien Gabriel Forcier, auteur de 46 arrêts dont 37 au cours des deux dernières périodes.

Les Dragons peuvent dire merci aussi à leurs unités spéciales, qui ont généré deux buts en avantage numérique tout en réduisant le jeu de puissance adverse au silence. Benjamin Parent, Emmanuel Côté, Zachary Arsenault-Auger et Philippe Bourassa ont inscrit les filets des vainqueurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer