Le merveilleux parcours de François Gabias

François Gabias coule des jours heureux en Belgique....

Agrandir

François Gabias coule des jours heureux en Belgique.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Loranger
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Trifluvien FRANÇOIS GABIAS a mis les voiles vers la Belgique en 1989 afin de poursuivre sa carrière de professionnel dans le merveilleux monde du golf. Dans un échange de courriels, le frère cadet de la célèbre famille Gabias nous raconte son merveilleux parcours qui dure depuis 25 ans.

«Le 3 février 1989, j'ai quitté Trois-Rivières pour occuper un emploi au club de golf du Mont Garni. C'était pour une année et j'y suis demeuré pendant deux ans. Janvier 1991, retour à Trois-Rivières pour un poste de directeur d'un club de golf trifluvien, mais en vain... À partir de ce moment, l'histoire a bien fait son oeuvre.»

L'amitié d'un pro exceptionnel

«De retour en Belgique, je suis embauché au club de golf de Waregem en mai 1991. J'y suis demeuré presque 20 ans. Et j'ai eu le privilège de rencontrer DICK HARMON, alors professionnel à Houston. Une belle amitié est née et j'ai appris énormément en côtoyant ce pro exceptionnel. C'est à partir de ce moment que ma passion pour l'enseignement est née. Cette complicité a duré jusqu'en 2006 alors que mon ami est décédé subitement. Chaque jour, je puise dans ses idées pour faire de mes élèves de meilleurs golfeurs.»

«Je dois beaucoup à BERNARD DEVOS et JACQUES D'HONDT, alors propriétaire, président et capitaine du club Waregem. Ils m'ont permis de réaliser mon potentiel. Ainsi, j'ai eu des années exceptionnelles à Waregem jusqu'en 2008.»

La consécration

«En cours de route, le parcours Waregem a changé de mains. L'ambiance n'était plus la même et ça ne tournait pas à mon goût. Et en 2011, j'ai obtenu le poste de professionnel en titre au Royal Zoute Golf Club, un parcours extraordinaire de 36 trous dans une station balnéaire où la vie est agréable. C'est magique! La complicité et l'intégration à ce club furent immédiates. Ce fut pour moi la consécration de mon aventure. C'est le bonheur total!»

Un apprentissage sans fin

«L'enseignement de l'élan a beaucoup changé. Avec tout ce que nous pouvons utiliser (Trackman, Swing Guru, K-Vest, vidéos), c'est devenu une profession à part entière et nous avons l'opportunité d'apprendre continuellement. Tous les ans, je participe à plusieurs séminaires et conférences un peu partout en Europe et aux États-Unis. C'est un apprentissage sans fin. C'est cela la passion! Le jour où je cesserai de me perfectionner, je serai derrière la parade.»

Palper des cultures différentes

«En hiver, nous partons en stage avec des groupes de golfeurs (Maroc, Abou Dabi, Portugal et Espagne). C'est une opportunité unique de voyager, de jouer sur des parcours extraordinaires et de palper des cultures différentes dans un contexte de détente.»

Lancement de la FG Academy

«Mon collègue FILIP GOOVAERTS et moi avons fondé FG Academy. Nous tournons annuellement des leçons de golf sur vidéo diffusées sur Telenet Golf, une chaîne spécialisée de golf.»

Le fameux mulligan de 1996

Comme ses frères s'amusaient à le dire à l'époque, il a obtenu un mulligan en 1996 en convolant en justes noces avec la Belge ISABELLE DEMEULEMEESTER qui lui a donné deux enfants, soit ÉLODIE et VADIM, qui sont respectivement âgés de 18 et 12 ans... Il est également le papa d'un troisième enfant, YVES-ANTOINE, qui habite Trois-Rivières...

D'Arnold à Dupras

Il avait au bout du fil dernièrement GEORGE ARNOLD, son premier coach du temps de ses années junior, qui demeure toujours un grand passionné à ses yeux... Celui qui a vu le jour le 12 février 1960 apprécie grandement la visite de membres de sa famille afin qu'ils puissent connaître son environnement... Il voue une grande admiration envers RICHARD DUPRAS (son mentor) avec lequel il a travaillé au club Du Moulin durant quelques années. 

Plan de match futur

«Simplement continuer à évoluer dans ce milieu extraordinaire! Poursuivre ma carrière dans ce club que je chéris tant. Aller au boulot à vélo avec la mer du Nord comme décor. Une vie paisible mais très amusante et passionnante. Et qui sait, un voyage de golf avec des membres du Zoute dans ma région natale, la Mauricie!»

Une belle photo d'époque. Henri Richard et Jean-Guy... - image 2.0

Agrandir

Une belle photo d'époque. Henri Richard et Jean-Guy Talbot lors de l'inauguration de l'aréna Jean-Guy-Talbot en 1973.

Jean-Guy Talbot atterré par la maladie de son ami Henri Richard

HENRI RICHARD souffre d'Alzheimer et s'il y a un de ses anciens coéquipiers qui est très attristé par cette maladie qui frappe le Pocket Rocket, c'est bien JEAN-GUY TALBOT.

«J'ai vu Henri aux funérailles de JEAN BÉLIVEAU. Je n'en croyais pas mes yeux de le voir dans cet état. Aux dernières nouvelles, il habite une résidence non loin de son condo. Henri, c'est mon plus grand ami. J'ai vécu des moments de gloire à ses côtés à Montréal. Nous avons toujours aimé nous taquiner. Et nous sommes très liés en couple. Je me propose de lui rendre visite prochainement», de révéler un TALBOT atterré en commentant cette triste nouvelle vendredi après-midi.      

De Price à Desharnais

Bifurquons vers la poussée victorieuse du Canadien avec l'ex-Glorieux qui a apposé sa signature sept fois sur la coupe Stanley dans le maillot 17....

«Tout le monde tire dans la même direction. La clé, c'est un travail d'équipe. Un quatrième trio employé durant 12 minutes comme ce fut le cas, l'autre soir, ça dit tout! La confiance règne et les joueurs ont compris le message de MICHEL THERRIEN.» 

«Évidemment, il y a PRICE qui a de nouveau permis au Canadien de demeurer dans le match de mardi au Centre Bell contre St Louis, lors de la première période.

Donnons aussi beaucoup de crédit à SUBBAN et PLEKANEC ainsi qu'à DESHARNAIS qui joue avec moins de pression sur le troisième trio.» de commenter un Talbot très élogieux envers le CH.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer