Les Diablos s'inclinent 30-13 devant Valleyfield

Les Diablos ont fait trembler le Noir et... (Photo: Andréanne Lemire)

Agrandir

Les Diablos ont fait trembler le Noir et Or, qui s'est toutefois imposé en fin de rencontre samedi soir à Trois-Rivières.

Photo: Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Diablos football se devaient de remporter un de leurs deux derniers matchs de la saison afin d'être des éliminatoires, mais la tâche ne s'annonçait pas facile, samedi à domicile face à l'une des puissances de la division, le Noir et Or de Valleyfield. Les Trifluviens se sont agrippés, mais ont finalement plié l'échine 30-13.

La troupe d'Olivier Turcotte-Létourneau a non seulement été en mesure de rivaliser avec le Noir et Or, mais elle détenait même l'avance 13-11 au début du quatrième quart grâce à un touché de Gabriel Lemonde sur une passe de Jérémie Guilbert.

Le vent semblait souffler dans le dos des Diablos, particulièrement de sa défensive qui, jusque-là, avait bien peu à se reprocher.

Au début du quatrième quart, elle est parvenue à stopper la progression offensive des visiteurs, qui ont ensuite cafouillé sur la tentative de placement. Mais sur le jeu suivant, Lemonde a vu le ballon lui être arraché des mains. Le Noir et Or a récupéré pour ensuite reprendre l'avance quelques instants plus tard.

Une avance que les visiteurs n'ont plus jamais perdue, ajoutant deux autres majeurs sur une passe de 60 verges et une course de 58 verges. Les Diablos ont d'ailleurs accordé 492 verges au Noir et Or, dont 317 par la voie des airs.

Après le match, Lemonde, qui a livré une excellente performance avec 103 verges de réception, prenait le blâme pour cet échappé qui aura été le point tournant de la rencontre.

«On les tenait. Je pense que c'est mon échappé qui nous a tués, mais c'était l'un de nos bons matchs de l'année. J'ai voulu rentrer en dedans et j'ai été frappé par un gars. C'est ma faute, j'aurais dû mettre mes deux mains sur la balle», a mentionné le receveur.

Même s'il s'agissait d'un des meilleurs matchs de son équipe cette saison, Turcotte-Létourneau estimait tout de même que ses protégés avaient laissé trop de points sur le terrain, dont deux possibilités de touchés qui se sont transformées en placements en première demie.

«On était dans le match, on compétitionnait pour la victoire. Le score n'indique pas l'allure de la partie. Je pense que plusieurs jeux auraient pu faire la différence et non pas seulement celui de Gabriel. On continue de progresser, on va dans le bon sens et ce n'est pas terminé.»

D'ailleurs, le pilote est d'avis que ses Diablos ont offert une performance à la hauteur de l'équipe qui leur faisait face.

«Je ne veux pas dire qu'on a tenu le coup, parce que ça ne fait que dire que nous sommes moins bons qu'eux et je ne suis pas prêt à dire que nous étions moins bons qu'eux. On a été à la hauteur, on s'est battu coup pour coup et ça s'est joué à quelques jeux près.»

De retour d'une commotion cérébrale, Jérémie Guilbert a connu un match d'enfer, dans tous les sens du mot. Après avoir amorcé la partie sur les chapeaux de roues, le quart a été durement frappé et a dû quitter le match. Il est finalement revenu au boulot en deuxième demie, avant d'être de nouveau blessé.

«Si ça avait été au niveau de la tête, on ne l'aurait pas ramené. Jay, c'est notre leader à l'attaque. Il fait de bonnes choses, il progresse et ce n'est pas fini pour lui.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer