Les Patriotes à la hauteur des attentes

Le match entre les Patriotes et les Thunderwolves... (Photo: Olivier Croteau)

Agrandir

Le match entre les Patriotes et les Thunderwolves a été âprement disputé.

Photo: Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) On était en droit de s'attendre à un match des plus chauds entre deux des meilleurs programmes universitaire au Canada, vendredi au Colisée. Les Patriotes, avec un peu de chance, ont réussi à l'emporter 4-2 contre les Thunderwolves de Lakehead dans ce premier match d'un programme double qui se poursuivra samedi après-midi.

Tout au long du match, les deux équipes ont échangé le momentum, ainsi que les coups d'épaules. Avec un pointage de 2-1 en début de troisième période, les Patriotes ont été en mesure de doubler leur avance quand le tir de Mathieu Lemay a raté la cage, touchant la clôture derrière avant de revenir devant le filet, où Pierre-Maxime Poudrier a battu un Jeff Bosch qui n'y pouvait plus rien. Dommage pour le gardien a connu une rencontre spectaculaire.

Toutefois, quelques secondes plus tard, les Thunderwolves ont répliqué quand Cody Alcock a réussi à déjouer Sébastien Auger d'un tir précis dans le haut du filet. Les visiteurs étaient en droit d'espérer compléter la remontée et Marc-Étienne Hubert a appelé un temps d'arrêt afin de calmer sa troupe.

«Je n'étais pas content de la manière dont on jouait en troisième période. Ce n'était pas la manière dont nous devions jouer. On leur a offert beaucoup de revirements et ce n'est pas ce qu'on s'était dit après la deuxième période. C'est pourquoi j'ai senti bon d'appeler un temps d'arrêt», a expliqué le pilote trifluvien.

Avec moins de trois minutes à faire, Vincent Marcoux est venu frapper un défenseur adverse de derrière en zone de Lakehead. L'officiel, à la surprise de tout le banc de la formation de Thunder Bay, n'a pas levé le bras. Nathan Cull a répliqué, et les Thunderwolves ont été chassés, mettant fin à toute tentative de remontée. Tommy Giroux a complété la marque dans un filet désert. «C'est pourquoi j'étais en furie après les officiels après le match. On perd par un point et c'était un coup à la tête, clairement. L'arbitre le regardait en plus. On voulait ces points. Nous avons fait preuve de ténacité dans ce match», pestait l'entraîneur Bill McDonald au terme de la rencontre.

Il s'agissait de la troisième victoire de suite des Patriotes contre Lakehead, eux qui l'avaient emporté deux fois en 2014-2015. Trois matchs tout aussi intenses où le jeu défensif a fait foi de tout. La rencontre s'est d'ailleurs terminée dans le tumulte. «C'était un bon match et j'ai aimé l'ambiance qu'il y avait au Colisée. Les spectateurs ont embarqué», a ajouté Hubert à propos des 555 spectateurs qui ont assisté au duel.

En défensive, le capitaine Martin Lefebvre a semblé passer moins de temps sur le banc que sur la glace. Il a marqué le premier des siens, en plus d'être un général en défensive. «Il était prêt quand on a amorcé la saison et il connaît un début de saison extraordinaire. C'est à la hauteur de ce qu'il est capable de faire. Il a été très bon ce soir.»

Le Blizzard s'impose à Laval

Le Blizzard a bien entrepris son week-end en décrochant un gain de 4-3 face aux Prédateurs à Laval. Les Trifluviens tiraient de l'arrière 3-2 après 40 minutes, mais des filets de Thomas Beauregard et de Patrick Lapostolle ont modifié complètement le scénario.

Beauregard avait aussi marqué en deuxième, alors que Vincent Richer avait secoué les cordages pour les vainqueurs en première. Entre les poteaux, Marco Cousineau a gagné son duel contre Adam Russo en repoussant 35 rondelles. Les visiteurs peuvent d'ailleurs remercier leur unité de désavantage numérique, qui n'a concédé qu'un but en 11 tentatives.

Le Blizzard est de retour à domicile samedi soir. Le 3L de Rivière-du-Loup sera le visiteur. Cette équipe a été humiliée 6-0 devant ses partisans vendredi soir.

Estacades: Lemay s'impose

Jimmy Lemay a conduit les Estacades midget AAA à un gain de 2-1 aux dépens du Blizzard du Séminaire Saint-François vendredi soir. Le gardien trifluvien a offert 28 arrêts à son équipe. Seul David Noël a réussi à le déjouer, avec trois minutes à écouler au duel, rendant la fin du match très intéressante du côté du centre Alphonse-Desjardins. Finalement, les locaux, qui avaient pris l'avance sur des réussites d'Alex Plamondon et de Nathan Cyr-Trottier, ont su résister pour empocher leur septième gain de la saison.

Autre troisième payante pour les dragons

Les Dragons du Collège Laflèche ont peut-être accordé le premier but, vendredi contre les Filons Thetford Mines, mais ce fut tout. Les hommes de Kevin Desrochers l'ont emporté 5-1 à l'aréna Claude-Mongrain.

Benjamin Parent s'est non seulement assuré de ramener son équipe dans le match en fin de deuxième engagement, mais il a aussi donné l'avance aux siens face en troisième période. Patrick Tremblay, Xavier St-Pierre et Julien Gagné l'ont imité dans les minutes suivantes pour concrétiser la victoire des Dragons.

Parent a amassé trois points dans ce match, tout comme Gagné. La victoire est allée à la fiche de William D'Astous. Les Trifluviens seront de retour à l'action samedi soir, contre les Blues du Collège Dawson.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer