Les Blue Jays forcent la tenue d'un match ultime

Josh Donaldson (à droite) a claqué un circuit... (Photo: Associated Press)

Agrandir

Josh Donaldson (à droite) a claqué un circuit de deux points dès la manche initiale, lundi, à Arlington, et les Blue Jays ont réussi ce que plusieurs croyaient impossible, c'est-à-dire remporter les deux matchs au domicile des Rangers.

Photo: Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Arlington

La série de premier tour entre les Blue Jays et les Rangers sera de retour en sol canadien.

Toronto a vaincu le Texas 8-4, lundi, ce qui veut dire une cinquième et décisive rencontre mercredi après-midi au Rogers Centre, à compter de 16 h.

Les Blue Jays ont mené le baseball majeur avec 232 circuits, cette année, et c'est avec cette arme qu'ils ont pris les devants 4-0 après seulement deux manches de jeu. Josh Donaldson a parti le bal avec une claque de deux points en première, après que Ben Revere ait amorcé le match avec un amorti pour accéder aux sentiers.

Chris Colabello a frappé un circuit en solo avant la fin de la manche, puis Kevin Pillar l'a imité en deuxième.

Derek Holland n'a d'ailleurs lancé que pendant deux manches pour les Rangers. Il a amorcé la troisième, mais un but sur balles à Donaldson et un double de Jose Bautista ont mis fin à sa journée.

Les Torontois ont porté leur avance à 7-0 en troisième. Un optionnel d'Edwin Encarnacion, un double de Colabello et un simple de Pillar ont fait le travail.

Pillar a ajouté un simple opportun en septième, concluant la rencontre avec trois points produits. «C'est probablement l'un des plus gros matchs que j'ai connus en carrière, a dit le voltigeur de centre. Trois points produits en une journée en séries, ça fait vraiment beaucoup de bien.»

Le premier point des Rangers a été inscrit en troisième, quand Shin-Soo Choo a croisé le marbre sur un mauvais lancer de R. A. Dickey. Ce dernier a permis un point et cinq coups sûrs en quatre manches et deux tiers, tout en disposant de trois frappeurs au bâton. Il n'a pas alloué de but sur balles.

Le club local a obtenu son deuxième point en septième, sur un simple de Robinson Chirinos. Une manche plus tard, un optionnel de Mitch Moreland et un simple d'Elvis Andrus ont grugé deux autres points à l'avance du club canadien.

Roberto Osuna s'est toutefois acquitté de sa tâche sans problème en fin de neuvième: il a retiré Rougned Odor sur un ballon au champ gauche, Chirinos au bâton, avec une rapide explosive, puis Delino Deshields sur un ballon au champ droit.

Le gérant des Jays, John Gibbons, a eu recours à David Price pour trois manches en relève(50 tirs), à la surprise de plusieurs qui croyaient le voir sur le monticule pour le cinquième et décisif match. «Peu importe ce dont ils ont besoin. Je suis là pour nous aider à gagner, a dit Price. C'est pour ça qu'ils sont allés me chercher. Peu importe le rôle qu'on va me confier, je suis prêt.»

Après le match, Gibbons a confirmé qu'il fera appel à Marcus Stroman comme lanceur partant demain après-midi.

Après ces deux gains en terre hostile, les Blue Jays vont tenter d'offrir une victoire de plus à leurs supporters à Toronto, où ils ont perdu les deux premiers matches de la série, 5-3 et 6-4.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer