Demi-marathon des couleurs

Un premier marathon en région

Plus de 2500 personnes se sont inscrites aux... (Photo: Andréanne Lemire)

Agrandir

Plus de 2500 personnes se sont inscrites aux différentes courses proposées dans le cadre du 11e Demi-marathon des couleurs de Bécancour, dont 82 coureurs pour l'épreuve du marathon de 42,2 kilomètres.

Photo: Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Bécancour) Il n'y avait pas que les couleurs qui étaient au rendez-vous, dimanche, lors du 11e Demi-marathon des couleurs de Bécancour. La pluie et le froid également étaient de la partie, mais surtout les coureurs. Plus de 2500 personnes ont en effet participé à cet événement, foulant avec la semelle de leurs espadrilles trempées les premières feuilles rouges à joncher le sol.

Les couleurs étaient effectivement parties prenantes du tableau peint par Dame Nature dans le parc écologique Godefroy, à Bécancour, et d'où les athlètes ont pris le départ.

L'activité portait son nom à merveille. Là où l'appellation pourrait être appelée à changer, cependant, c'est en ce qui concerne le terme demi-marathon. Car si plusieurs centaines de personnes ont effectivement franchi les 21 kilomètres du demi-marathon, d'autres ont plutôt parcouru les 42,2 kilomètres du grand marathon, le premier organisé en région. À quand le Marathon des couleurs de Bécancour?

Plus de 80 coureurs de fond ont ainsi brisé la glace du premier marathon régional, dont Guy Brousseau. Comme un «cadeau» pour fêter ses 50 ans, il s'est payé le luxe de faire tomber un à un les 42,2 kilomètres de ce marathon, une course réalisée en trois heures et cinquante-quatre minutes après dix mois d'entraînement.

Une expérience qu'il se promet de renouveler l'an prochain. D'autant plus, estime-t-il, que le circuit emprunté est magnifique et dispose de toutes les qualités requises pour faire rougir les autres compétitions du même genre au Québec. «Le parcours est malade!», s'exclame Guy Brousseau. «Lorsque tu es sur le plateau, en haut, tu vois le fleuve, c'est de toute beauté. Pour moi, c'est le plus beau parcours que j'ai fait. À Montréal, par exemple, le parcours est bien, mais tu es dans le centre-ville, ce n'est pas vraiment beau. Alors qu'ici, les couleurs... Le dernier kilomètre, dans le bois, c'est de toute beauté. C'est unique. Les marathons que l'on retrouve un peu partout n'ont pas ce volet-là. C'est une belle réussite.»

Un avis partagé en écho par le président d'honneur de l'événement, Hugo Houle. D'entrée de jeu, l'athlète lève son chapeau à l'organisation du Demi-marathon des couleurs. Même s'il ne pourra être du nombre l'an prochain, compétitions internationales obligent, le cycliste de Sainte-Perpétue est convaincu que l'événement, qui a attiré plusieurs familles, a réussi son pari de sensibiliser la population à l'importance de l'activité physique.

Le Demi-marathon des couleurs vise à amasser des fonds pour la Société canadienne du cancer, mais également à faire connaître la cause du cancer et, surtout, à proposer une solution pour prévenir la maladie: la course.

«C'est le fun de voir que les gens dans la région bougent. De plus en plus, la société prend conscience de l'importance de bouger. C'est l'une des raisons de ma présence et pourquoi je m'implique là-dedans. Il y a plusieurs bienfaits à l'activité physique. Le premier, c'est pour la santé. Bouger, ça fait vraiment une différence. Bouger, faire de la course à pied, s'entraîner, se donner un objectif, ça nous pousse à y aller plus régulièrement», rappelle le champion canadien du contre-la-montre.

Quatre courses étaient au menu de la présente édition, soit le un kilomètre, le cinq et le dix kilomètres, le demi-marathon et le marathon. Notons que cette dernière épreuve a été remportée par Guillaume Béland, originaire de Trois-Rivières. Considérant la popularité de l'événement, gageons que le marathon sera au menu de la 12e édition.

«Je prédis qu'il y aura au moins 200 inscriptions», lance Guy Brousseau avec enthousiasme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer