Temple de la renommée sportive de la Mauricie

Quatre nouvelles étoiles intronisées

Marc Bureau, Pierre Vercheval, la conjointe d'André Dupont,... (Photo: Andréanne Lemire)

Agrandir

Marc Bureau, Pierre Vercheval, la conjointe d'André Dupont, ainsi que René Marchand, les quatre nouveaux nominés au Temple de la renommée sportive de la Mauricie.

Photo: Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Quatre étoiles supplémentaires brillent désormais dans la constellation du Temple de la renommée sportive de la Mauricie. Depuis samedi, de nouveaux membres se sont ajoutés aux 123 autres célébrités qui ont marqué par leur implication et leur performance la grande histoire du sport régional.

Ainsi, les noms de Marc Bureau, Pierre Vercheval, René Marchand et André Dupont seront désormais officiellement associés à l'évolution de différentes disciplines sportives. Une soixantaine de personnes se sont donnés rendez-vous à l'Oriflamme de Trois-Rivières pour inscrire dans les annales du sport l'apport indéniable de ces quatre bâtisseurs.

«Cette année, c'est une cuvée extraordinaire», lance d'emblée le président du comité de sélection, Denis Morel. «Auparavant, il y a eu de bonnes candidatures aussi, mais cette année nous sommes particulièrement fiers», souligne-t-il à grands traits.

Les critères du comité de sélection sont, certes, le parcours de l'athlète dans sa sphère spécifique, mais également le rayonnement international qu'il a eu. «On est vraiment rendu à un niveau supérieur. La sélection devient de plus en plus difficile, et on veut rendre ça plus difficile encore.»

Marc Bureau

Né à Trois-Rivières en 1966, Marc Bureau amorce sa carrière au sein de la LHJMQ, entre autres avec les Saguenéens de Chicoutimi. Rapidement, il se démarque de ses coéquipiers et tombe dans l'oeil d'un chercheur de tête des Flames de Calgary.

L'année suivante, il brise la glace de sa carrière professionnelle au sein des Golden Eagles de Salt Lake City. Entre 1995 et 1998, Marc Bureau patine pour les Canadiens de Montréal, puis pour les Flyers de Philadelphie, avant de terminer sa carrière dans la Ligue américaine de hockey. Comme la pomme ne tombe jamais loin de l'arbre, en 2012, son fils Alex est recruté en deuxième ronde par les Screaming Eagles du Cap-Breton.

Très ému, M. Bureau n'a pu retenir le trémolo qui lui barrait la voix lorsqu'il a accepté le fleuron qu'on lui tendait. Au micro, l'ex-hockeyeur n'a pas caché que c'était «un grand honneur» de faire partie de «ce groupe associé au sport de notre région.»

Pierre Vercheval

Une émotion également palpable chez Pierre Vercheval. Ce dernier a reconnu que Trois-Rivières avait fait de lui non seulement un athlète accompli, mais également un homme qui, depuis, marche dans le droit chemin. «J'ai rencontré des gens qui ont fait la différence pour moi, qui m'ont inculqué de belles valeurs, qui m'ont permis de me développer et d'aller chercher mon plein potentiel», note celui qui a débuté sa carrière de footballeur chez les Diablos du Cégep de Trois-Rivières.

Pierre Vercheval n'en est pas à ses premiers honneurs. Membre du Panthéon des sports du Québec, premier francophone intronisé au Temple de la renommée du football canadien, ce Belge d'origine, né en 1964, a grandi à Québec et a drapé de lettres de noblesse le football canadien.

C'est avec les Diablos qu'il fait sa marque en 1982-1983, année où il soulève le Bol d'Or collégial AAA. Plusieurs autres exploits suivront. Entre autres, il est le premier Québécois à avoir signé plus de 200 matchs au sein de la Ligue canadienne de football, et, fait à noter, le premier Québécois à monter les marches d'un camp d'entraînement d'une équipe de la Ligue américaine de football, en 1988. En 1996 et 1997, il remporte la Coupe Grey avec les Argonauts de Toronto. Pierre Vercheval est aujourd'hui chroniqueur à RDS.

«Trois-Rivières, ç'a été ma locomotive. C'est ici que j'ai découvert quelque chose de spécial, c'est ici que j'ai découvert que je n'étais pas le petit gars parfait et que j'avais encore des choses à apprendre.»

André Dupont

Journaliste sportif très connu dans la région pendant plus d'un demi-siècle, André Dupont est décédé en janvier 2015 à la suite d'un long combat contre la maladie. Il avait 70 ans. Lui-même membre du comité de sélection du Temple de la renommée sportive de la Mauricie, M. Dupont a oeuvré, entre autres, à la radio et à la télévision régionales. Une trentaine de membres de sa famille se sont déplacés, samedi, pour rendre un hommage posthume à l'homme qui a grandi d'abord sur la rue Bonaventure à Trois-Rivières.

Pendant des décennies, M. Dupont a couvert, entre autres, la Classique internationale de canot, le Grand Prix de Trois-Rivières, en plus d'être descripteur aux matchs des Aigles, des Patriotes et des Draveurs, pour ne nommer que ces équipes-là.

«André a toujours ressenti une forte passion pour son métier. Il a toujours cherché à valoriser et à appuyer les athlètes, à relater leurs exploits à la population. André, c'était un homme de terrain, un travailleur acharné. Il était aimé de tous», relate son frère, Denis Dupont.

«Merci, je suis très contente», conclut Nicole Trottier, la conjointe d'André Dupont.

René Marchand

Celui qui portait le numéro 27 dans la défunte équipe des Expos de Montréal, René Marchand, s'est également montré très ému par son intronisation. Entraîneur-chef des Aigles de Trois-Rivières en 1985, qu'il mène aux grands honneurs, le Trifluvien d'origine a été, en outre, adjoint à la direction générale au sein des Expos de Montréal. En 1979, M. Marchand se fait approcher par les Canadiens de Montréal. Quelques mois plus tard, coup de théâtre, il signe finalement avec... les Expos!

«En Mauricie, j'ai été élevé dans une famille de baseball», résume le petit gars de la paroisse Saint-Sacrement. «Une belle famille [en parlant des Aigles], avec un très beau stade. Et j'espère que le maire de Trois-Rivières va toujours continuer à le garder en vie», lance-t-il au micro.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer