Le parc écologique Godefroy accueillera 2500 coureurs

Un peu plus de 80 personnes participeront au... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Un peu plus de 80 personnes participeront au premier marathon à être tenu dans la région.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Chaque année, l'organisation du Demi-marathon des couleurs Promutuel tente d'innover afin de demeurer l'un des événements de courses à pied par excellence dans la région. Pour la 11e édition, un marathon a été ajouté à la programmation, portant ainsi le nombre de courses à cinq.

Quant à l'affluence des participants, elle n'aura jamais été autant soutenue: 2500 personnes envahiront le parc écologique Godefroy de Bécancour, dimanche matin, pour cette grande classique annuelle sous les belles couleurs de l'automne. Il y a un an, 1536 amateurs de plein-air avaient franchi la ligne d'arrivée.

La course du marathon marquera, selon de nombreux observateurs, une grande première dans l'histoire récente de l'athlétisme en Mauricie et au Centre-du-Québec. Selon le marcheur olympique Marcel Jobin, aucun autre événement n'a proposé l'ultime épreuve de 42,195 km avant le Demi-marathon des couleurs.

Pour ce baptême, Philippe Lupien, membre du comité organisateur, a annoncé que 82 personnes prendraient le départ du marathon. Le trajet du 10 km reste le plus prisé des sportifs (770), alors que le 5 km n'arrive pas loin derrière (725). On recense 650 inscriptions pour le demi-marathon tandis que 280 personnes ont opté pour le 1 km, surtout des jeunes.

«C'est la première fois qu'on organise un marathon, alors 82 inscrits, ce n'est pas si mal. Nous visions un nombre entre 50 et 100», mentionne Lupien, heureux d'offrir aux adeptes de course à pied de nouveaux parcours.

«C'est ce qui explique pourquoi nous pouvons recevoir 700 personnes de plus par rapport aux autres années. Nous avons désormais une boucle pour le demi-marathon, on ne fait plus deux fois le 10 km. Les marathoniens, eux, feront la boucle deux fois. Un nouveau tracé pour le 5 km a également été fait.»

Philippe Lupien estime que la portion marathon de son événement pourrait être appelée à grandir dans les années à venir. C'est que pour l'instant, la course de 42,2 km ne peut être homologuée par Athlétisme Canada. Cela prendra environ trois ans, selon le principal concerné.

«Ils doivent calculer exactement la distance avec une roulette, entre autres. Par après, nous pourrions recevoir notre approbation et ainsi devenir une course officielle de qualification pour le Marathon de Boston. Par contre, d'ici là, on doit faire nos preuves et tenter de convaincre les gens de venir courir chez nous. Avec ce que nous offrons, dans un environnement unique, nous sommes assez confiants!»

Des têtes d'affiche

Le cycliste professionnel de Sainte-Perpétue Hugo Houle, champion canadien du contre-la-montre ayant entre autres participé au Tour d'Italie en mai dernier, se déplacera pour encourager les participants. Marcel Jobin sera aussi présent, bien qu'il ne chaussera pas ses souliers de course cette fois-ci.

Quant au champion du Marathon de Montréal, le Shawiniganais Nicolas Berrouard, il devra également passer son tour.

Le Demi-marathon des couleurs de Bécancour remettra des dons à une dizaine d'organismes de la région à la suite de la présentation de cette 11e édition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer