• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Le principal défi du Canadien cette saison sera de gérer les attentes 

Le principal défi du Canadien cette saison sera de gérer les attentes

P.K. Subban, Carey Price et Michel Therrien amorceront leur... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

P.K. Subban, Carey Price et Michel Therrien amorceront leur saison, mercredi, alors que le Canadien rendra visite aux Maple Leafs de Toronto.

Photo André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne

Gérer le niveau d'attentes élevé, Carey Price estime qu'il s'agit là du principal défi que ses coéquipiers et lui seront appelés à relever cette saison.

Le Canadien va amorcer sa saison, mercredi, en rendant visite aux Maple Leafs de Toronto.

Price et ses coéquipiers savent pertinemment qu'il leur sera difficile de surpasser la récolte de 110 points acquise la saison dernière - le deuxième meilleur total de la LNH derrière les Rangers de New York (113). Et le gardien sait lui-même qu'il pourra difficilement faire mieux que la saison dernière, après avoir éclipsé le record de victoires de l'équipe (44), en plus de rafler les principaux honneurs individuels de la ligue.

«Ce sera important pour nous de rester concentrés sur la tâche à accomplir et de ne pas nous préoccuper à tout moment d'où nous nous situons par rapport à la saison dernière», a affirmé Price.

Interrogé au sujet des forces en présence au sein de la section Atlantique de l'Association Est, le gardien a répondu qu'il avait suffisamment de pain sur sa planche pour ne pas se consacrer à l'analyse de ce qui se passe chez les autres équipes.

Le défenseur P.K. Subban a quelque peu rabaissé le niveau d'espérance, en affirmant qu'il juge de la valeur réelle d'une équipe en se basant que sur un seul critère: son rendement en séries éliminatoires.

«Nous devons tout d'abord disputer la saison régulière. Mais on nous jugera ultimement par ce que nous accomplirons en séries. C'est tout ce qui compte, vraiment. Si vous voulez gagner un championnat, vous devez remporter les séries. Nous avons 82 matchs à jouer avant tout.

«L'objectif est d'être meilleurs, avait commencé par dire Subban. Nous avons été une des meilleures équipes de la ligue au chapitre des points et des victoires, la saison dernière. Malgré cela, on aurait dit qu'il y avait du négativisme autour de l'équipe parce que nous ne marquions pas suffisamment de buts en supériorité numérique ou que l'attaque ne produisait pas assez.»

Therrien optimiste

L'entraîneur Michel Therrien a dit envisager la saison - sa quatrième à la barre depuis son retour - avec énormément d'optimisme. Un optimisme basé sur la stabilité qu'il a observé pendant toute la durée du camp d'entraînement.

«Nous sommes largement en avance par rapport à il y a un an, à la fin du camp d'entraînement, a argué Therrien. L'arrivée d'Alexander Semin et de Tomas Fleischmann a apporté de la stabilité aux trios. J'aime la cohésion que tous nos trios, même le quatrième avec Torrey Mitchell, ont su créer pendant le camp.

«En défense, c'est la même chose grâce à la venue de Jeff Petry.»

Pour ce qui est de gérer les attentes, Therrien a rappelé que toutes les équipes poursuivent l'objectif de remporter la coupe Stanley.

«Il nous faut franchir les étapes une à la fois. La première, c'est d'accéder aux séries éliminatoires. Pour réaliser l'étape numéro un, nous devons connaître un bon début de saison. Il ne faut pas brûler d'étape.

«J'ai adoré ce que j'ai vu au camp, a-t-il résumé. Nous avons apporté des ajustements à notre style de jeu. Nous voulons jouer plus efficacement en unité de cinq et être davantage en possession de la rondelle.»

Peu importe tout ce qu'on dit, l'élément primordial pour le CH sera de demeurer en santé. La saison dernière, l'équipe a été épargnée par la perte de rouages importants pour une longue durée. Pierre-Alexandre Parenteau et Alexei Emelin ont été les grands blessés avec 21 et 14 matchs ratés, respectivement.

Kassian: le CH savait

Le Canadien savait au moment de faire son acquisition, l'été dernier, que Zack Kassian avait franchi l'étape initiale du programme conjoint de la LNH et de l'Association des joueurs pour abus de substances et problèmes de comportement.

Lundi soir, dans la foulée de l'accident d'auto dans lequel Kassian a été impliqué dimanche matin, on a fait savoir que l'attaquant âgé de 24 ans avait été admis en cure de désintoxication, en vertu du deuxième stade du programme.

Tout ce qui entoure le premier stade se déroule habituellement dans l'anonymat et il peut même arriver que l'équipe du joueur ne soit même pas informée de l'amorce du processus. Therrien a brièvement confirmé que le CH savait tout du passé de Kassian, quand on l'a obtenu des Canucks de Vancouver dans l'échange de Brandon Prust.

Chez les joueurs, Subban a dit avoir échangé des textos avec Kassian afin de l'assurer que les joueurs l'appuyaient dans sa démarche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer