Blizzard: la deuxième est la bonne

Marc-André Huot et ses coéquipiers du Blizzard n'ont... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Marc-André Huot et ses coéquipiers du Blizzard n'ont pas raté leur rentrée à domicile samedi soir face aux champions en titre de la Coupe Vertdure.

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après s'être fait voler la veille face au Cool FM de Saint-Georges, le Blizzard s'est assuré qu'il ne subirait pas le même sort face à l'Assurancia de Thetford Mines, samedi soir. Les Trifluviens, qui ouvraient leur saison à domicile, l'ont aisément emporté 6-3.

Après une première période où l'exécution n'était pas au rendez-vous, les locaux ont profité d'une sortie fade de l'Assurancia en début de deuxième engagement pour marquer trois buts en moins de trois minutes. Antoine Houde-Caron, Pierre-Olivier Beaulieu, sur un tir que le gardien Gabriel Girard a fait dévier dans son propre filet, et Stéphane Boileau ont agité les cordages.

Il s'agissait d'un deuxième but en autant de sorties pour Houde-Caron. Le premier choix de l'équipe au dernier repêchage semble avoir rapidement pris sa place avec l'équipe.

«Il est agressif, c'est le joueur typique pour cette ligue. Il est intense, il va partout et il a une belle créativité et une belle attitude», a souligné l'entraîneur Alain Côté à propos de son poulain, en plus d'ajouter quelques bons mots pour le défenseur François Godin, une autre recrue.

Chez les visiteurs, Christophe Losier a bien tenté de brasser la soupe en deuxième période face à Mathieu Guertin, mais il a finalement écopé d'un quatre minutes de pénalité. Mais comme c'est le cas depuis le début de la saison, cette séquence s'est soldée en échec pour les Trifluviens. À vrai dire, c'est l'Assurancia qui a eu la meilleure chance de compter lors de cette période.

Après avoir été blanchis en avantage numérique 12 fois face au Cool FM, le Blizzard a subi le même sort, samedi, ne parvenant pas à marquer à sept occasions. Côté n'a pas caché son inquiétude par rapport à cette situation.

«Oui je suis inquiet, et ce n'est pas parce qu'on n'est pas agressifs, nous avons beaucoup de chances de marquer. Il y a eu quelques séquences en avantage numérique où nous n'avions pas d'émotion.»

Jonathan Bellemare et François Godin ont ajouté à la marque en troisième période, alors que Nicolas Corbeil et Steve Pelletier ont aussi battu Cousineau. Maxime Lecours et Olivier Hotte avaient également agité les cordages en première période.

Dans le camp thetfordois, Bobby Baril assumait sa part de responsabilités pour cette défaite. Vendredi, les joueurs de son équipe ont eu droit à la remise des bagues de championnat de la saison 2014-2015 après le match. Si certains avaient le coeur à la fête, ils avaient toutefois les jambes lourdes face au Blizzard.

«Il n'y a pas 19 joueurs qui ont joué ce match, mais je prends une partie du blâme. Avec la soirée de la remise des bagues, le lendemain, on se doutait que le focus ne serait pas le même.»

Le coloré pilote estimait toutefois que si son équipe avait fourni un peu plus d'effort, le résultat aurait pu être bien différent.

«Même si nous avons joué un très mauvais match, le positif, c'est qu'on aurait pu partir avec ce match. Collectivement, en défensive, nous avons été tristes. On ne se plaçait pas devant les lignes de tirs, on tournait au lieu de freiner. Le Blizzard n'a pas eu à se battre pour cette victoire.»

Le Blizzard disputait samedi son premier de six matchs à domicile le samedi soir, une nouveauté cette saison. Malgré le fait qu'il s'agissait du match d'ouverture, seulement 910 spectateurs ont franchi les tourniquets.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer