Les Sens font mal paraître Price

Mark Stone bat le gardien du Canadien Carey... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Mark Stone bat le gardien du Canadien Carey Price en 2e période.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Le Canadien a offert une bonne performance à son avant-dernière sortie du calendrier préparatoire, jeudi. Mais, après avoir rapidement pris les devants 2-0, le Tricolore a vu les Sénateurs ne gaspiller aucune munition à l'attaque et se sauver avec un gain de 5-2, au Centre Bell.

Les Sens n'ont eu besoin que 21 lancers pour faire mal paraître Carey Price. Ils ont même remporté la courte séance de surtemps préparatoire à trois contre trois grâce à Bobby Ryan.

Le CH, qui a péché d'indiscipline, a obtenu 42 tirs cadrés sur le filet de Craig Anderson.

«Je n'accorde aucune importance au résultat parce que le score ne réflète absolument pas le déroulement du match, a commenté l'entraîneur Michel Therrien. Nous avons fait plus de bonnes choses que de mauvaises. Ce que je retiens, c'est que nous progressons à chacun des matchs.»

S'il y a un aspect qui lui a déplu, c'est le style de jeu «à risque élevé» de quelques vétérans.

«Nous devons trouver l'équilibre parce que nous ne voulons pas être une équipe qui court trop de risques. Ce n'est que le calendrier préparatoire, ça arrive à plusieurs équipes en matchs hors-concours. C'est un aspect qu'on peut facilement corriger et ce sera fait pour le début de la saison, la semaine prochaine», a-t-il assuré.

Mark Stone et le défenseur Cody Ceci ont dirigé l'attaque des visiteurs, avec un but et deux passes chacun. Mike Hoffman a réussi le but qui allait faire la différence, à mi-chemin dans la rencontre. Clarke MacArthur et Patrick Wiercioch ont été leurs autres marqueurs.

La réplique est venue des défenseurs Andrei Markov et Nathan Beaulieu.

Retour réussi

Max Pacioretty, qui a récolté une aide, a réussi son retour au jeu. Le capitaine a redonné des couleurs à Tomas Plekanec et à Brendan Gallagher.

«Ça s'est bien passé, un peu mieux que je l'aurais pensé. Mon genou a passé le test, je suis heureux», a dit Pacioretty, qui a admis avoir dû se calmer parce qu'il était fébrile d'arborer le C' sur son chandail pour la première fois.

Therrien a mis du piquant dans la lutte pour l'obtention du poste de 12e attaquant, en permutant de trio les ailiers Brian Flynn et Devante Smith-Pelly, qui a affiché plus de combativité.

«Je voulais voir si Smith-Pelly pouvait évoluer à l'aile gauche et il s'est bien tiré d'affaire. Le trio a été coriace», a-t-il ajouté, en parlant de l'unité de Torrey Mitchell, avec Zack Kassian.

En défense, on a permis au plus récent premier choix de l'équipe, Noah Juulsen, de se mouiller les pieds dans l'action de la LNH. Il a bien paru, mais on l'a retourné à l'issue de la soirée à son équipe junior de l'Ouest, les Silvertips d'Everett.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer