Blizzard contre Patriotes: qui seront les rois du Colisée?

«Je pense que ça va jouer au maximum,... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

«Je pense que ça va jouer au maximum, personne ne prend l'autre camp à la légère.» - Marc-Étienne Hubert

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Alain Côté et Marc-Étienne Hubert sont catégoriques: il appartient aux gens de Trois-Rivières de décider si le match Blizzard-Patriotes de ce mercredi soir, 19 h 30, s'avérera un succès et une expérience à renouveler... ou si on en parlera comme d'un pétard mouillé. Le pouvoir, il est entre les mains des amateurs de hockey de la région.

«Ça ne veut pas dire qu'on évitera de... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

«Ça ne veut pas dire qu'on évitera de terminer nos mises en échec!» - Alain Côté 

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Plusieurs joueurs et entraîneurs ont vécu ce genre de soirée auparavant. Hubert, le pilote des Patriotes, se souvient notamment d'une rencontre mémorable tenue à Val-d'Or en 2001, entre les Foreurs de l'époque et d'anciens porte-couleurs de l'équipe. L'aréna de la ville minière était plein à craquer, l'émotion au rendez-vous autant dans les estrades que sur la patinoire.

«Il y avait eu un peu de brasse-camarade», se souvient Hubert, qui venait alors de remporter le championnat canadien universitaire avec les Patriotes et qui s'alignait avec la bande des anciens Foreurs.

La cuvée 2001 de Val-d'Or avait perdu en finale de la Coupe Memorial quelques jours plus tôt. Finalement, la bande de Simon Gamache s'était inclinée devant des anciens menés par les Steve Bégin, Jean-Pierre Dumont et Roberto Luongo. 

«L'expérience avait eu raison de la fougue!»

Le scénario se répétera-t-il ce mercredi soir, à Trois-Rivières, mais cette fois en faveur du Blizzard? Chose certaine, l'intensité s'en verra amplifiée si jamais les spectateurs répondent en grand nombre à l'invitation lancée par les deux principaux clubs de hockey de la métropole mauricienne.

«L'extra qu'on va chercher, c'est la foule qui le gère. Je pense que ça va jouer au maximum, personne ne prend l'autre camp à la légère. En tout cas, nous, on respecte beaucoup le Blizzard.»

Hubert a bien sûr pris connaissance des analyses de certains de ses anciens protégés, parues dans Le Nouvelliste d'hier. Marc-Antoine Gélinas et Olivier Hotte s'accordaient entre autres pour donner l'avantage au Blizzard en ce qui a trait à l'expérience et aux habiletés individuelles. Par contre, les Patriotes ont entamé leur préparation en vue de la campagne il y a déjà un mois de ça.

Les étudiants devraient donc avoir plus de jambes après 40 minutes de jeu. «On va devoir s'ajuster, c'est certain», convient pour sa part l'entraîneur du Blizzard Alain Côté. «Nous jouons avec leurs règlements, c'est-à-dire sans accrochage et en plus, les arbitres proviennent de la LHJMQ. Par contre, ça ne veut pas dire qu'on évitera de terminer nos mises en échec!»

Pas d'hommes forts

Les deux équipes ont échangé leur alignement respectif avec l'autre camp mardi. Une procédure qui avait déjà été planifiée avant l'annonce publique du match Tanguay-Le Nouvelliste. «C'était pour éviter qu'on aligne des hommes forts», explique Côté. 

«On envoie notre club A, mais les hommes forts vont devoir attendre à vendredi avant de voir de l'action», sourit le grand manitou du Blizzard.

Yann Joseph, qui s'est entendu avec le Blizzard lundi, jouera son premier match du calendrier préparatoire ce soir. Marco Cousineau défendra la cage de l'équipe de la LNAH, mais il n'est pas impossible que Marc-Antoine Gélinas, un ancien des Patriotes, soit envoyé dans la mêlée pour le deuxième segment de la partie.

Nadeau de retour à l'UQTR?

Pour cette joute spéciale, les Patriotes pourraient déléguer Guillaume Nadeau comme gardien de but, en l'absence de Sébastien Auger (camp des Wolves de Chicago) et Francis Desrosiers (blessure). Nadeau a porté l'uniforme des Patriotes au cours des dernières années, mais il s'aligne désormais pour les Prédateurs de Laval dans la LNAH. Il a d'ailleurs signé la victoire contre le Blizzard et Gélinas, dimanche après-midi.

Tous les buts comptent!

Au terme du temps réglementaire, on disputera ce soir une période de tirs de barrage et tous les buts compteront au tableau indicateur. Bref, la soirée promet d'être plutôt ludique. «On veut tous gagner la coupe Chaussures Pop, mais à prime abord, ce sera un match pour divertir la foule, selon Côté. Trois-Rivières est une ville d'événements et ce match en fait partie.»

La balle est maintenant dans le camp des amateurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer