Anthony Beauvillier «essaie d'acheter une journée à la fois»

Anthony Beauvillier n'aura eu besoin que de deux... (Photo: Islanders)

Agrandir

Anthony Beauvillier n'aura eu besoin que de deux petits matchs préparatoires pour apparaître sur le radar de Jack Capuano.

Photo: Islanders

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TROIS-RIVIÈRES) Anthony Beauvillier n'aura eu besoin que de deux petits matchs préparatoires pour apparaître sur le radar de Jack Capuano.

Le pilote des Islanders a été très élogieux à l'endroit du capitaine des Cataractes de Shawinigan, dans une entrevue accordée à NHL.com jeudi matin. Beauvillier n'a pourtant pas noirci la feuille de pointage. Mais son désir de vaincre, sa passion, et son tempérament de petit guerrier ont capté l'attention de Capuano.

«Il joue avec coeur. Le courage, c'est d'accepter une mise en échec pour compléter son jeu, gagner ses batailles pour la rondelle dans les zones restreintes. Il l'a fait. Il est fougueux. Son sens du jeu est exceptionnel. Il est intelligent et possède de belles habiletés naturelles en plus. Quand on fait le décompte, il possède une belle combinaison de talent et de coeur. Il possède tout un avenir dans la LNH», a lancé Capuano, des propos qui se sont évidemment rendus jusqu'aux oreilles du principal intéressé. «C'est l'fun d'entendre ça! Je n'avais pas eu de discussion avec les entraîneurs depuis mon arrivée au camp. J'étais toutefois content de mes performances. Et je vois que les Islanders sont eux aussi contents de ma tenue, alors c'est très encourageant.»

Il reste une quinzaine de joueurs de la LHJMQ dans les camps de la LNH. Une surprise est toujours possible. Beauvillier en est bien sûr conscient, mais il refuse de voir aussi loin.

«J'essaie d'acheter une journée à la fois depuis que je suis ici. Faire du mieux que je peux à chaque fois que j'ai des choses à faire. Où ça va me mener? On verra bien. Le plan, c'est évidemment que je retourne à Shawinigan. Est-ce que le plan peut changer? J'espère! Sauf qu'il reste encore beaucoup de décisions à prendre ici. Mon but, c'est de me rendre le plus loin possible dans le processus, et d'emmagasiner le maximum d'informations. Je suis aussi arrivé ici en me disant que je n'allais pas leur laisser le choix de m'accorder un premier contrat professionnel avant que je ne reparte. Je ne sais pas si ça va se matérialiser, mais je sais qu'il y a des discussions...»

Chose certaine, Beauvillier dit s'amuser comme un petit fou dans le vestiaire contrôlé par John Tavares. «Je n'ai jamais eu autant de plaisir à jouer au hockey! Tu vois ces gars-là à la télévision et hop, tu es sur la glace avec eux. Je suis agréablement surpris par l'attitude des vétérans à l'endroit des jeunes. Ce sont des vedettes, mais ça reste des gars accessibles, qui se souviennent qu'ils ont déjà été à notre place. Ils n'hésitent pas à nous donner des conseils», confie le choix de premier tour des Islanders, impressionné évidemment par Monsieur Tavares.

«C'est l'un des trois, sinon des cinq meilleurs joueurs au monde. Juste le regarder comment il se prépare, c'est impressionnant. Tu vois aussi dans le vestiaire que les pros sont sérieux dans leur entraînement. Un gars comme Kyle Okposo, en bédaine, ça donne un petit choc! Sur la glace, la marche est haute point de vue rapidité. C'était le cas aussi entre le midget AAA et le junior. c'est encore plus prononcé entre le junior et la LNH. Quand tu as la rondelle, tu dois savoir d'avance ce que tu vas faire avec ou à tout le moins choisir la première option qui s'offre à toi. Sinon, un revirement arrive vite!»

Pendant son opération séduction, Beauvillier garde un oeil sur ce qui se passe dans les rangs des Cataractes. Il a vu les quatre premiers matchs via la webdiffusion, et il est très heureux que son club ait le vent dans les voiles.

«Dennis Yan vient de revenir, l'équipe sera encore plus puissante. Une partie de moi a hâte d'être de retour, de retrouver mes coéquipiers. On a de grands objectifs cette année. Mais une autre partie de moi me dit d'étirer ça le plus possible ici. C'est un drôle de mélange d'émotions.»

Beauvillier ne sera pas en uniforme ce soir alors que les Islanders disputeront deux matchs préparatoires. Il devrait obtenir une nouvelle chance de se faire valoir demain face aux Hurricanes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer