Place à la neuvième édition des Défis du parc

La fondatrice et directrice générale des Défis du... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

La fondatrice et directrice générale des Défis du parc Marie-Josée Gervais, lors de l'événement de 2014.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(SHAWINIGAN) C'est cette fin de semaine que plus de 5000 sportifs convergeront vers Shawinigan pour participer à la neuvième édition des Défis du parc national de la Mauricie. Les épreuves cyclistes du rendez-vous automnal se déploieront samedi, tandis que la journée de dimanche, plus familiale, fera place à la course à pied et au vélo de montagne. Cette célébration du cyclisme et de l'activité physique en général sera inaugurée ce vendredi par la tenue du salon Vélo Mag à l'Auberge Gouverneur.

Le premier départ à être donné samedi, à 7 h 45, sera celui du Gran Fondo Sugoi Vélo Mag, un parcours de 165 km auquel 200 cyclistes sont inscrits. À 10 h 20, la première vague des participants à l'épreuve phare du défi, la Cyclosportive Vélo Mag, s'élancera sur le trajet de 105 km. Cette vague sera suivie de trois autres, dont celle de l'Équipe féminine qui regroupe 250 femmes. Une version 60 km de la Cyclosportive Vélo Mag se mettra aussi en branle à l'heure du dîner.

En nouveauté pour 2015, les participants peuvent ajouter à leur défi celui du Grand Prix de la montagne. Cette formule de sprints implique l'introduction dans les parcours de portions chronométrées en montée. Les gagnants du Grand Prix de la montagne auront cumulé le meilleur temps pour trois montées pour le 165 km, deux montées pour le 105 km et une pour le 60 km.

Dimanche, plus de 2000 sportifs sont attendus aux départs des courses à pied de 5 ou 10 km, du demi-marathon, du triathlon, du duathlon ou encore du Défi de vélo de montagne de 40 km. Les enfants de trois à 12 ans pourront aussi s'initier à la course avec le Défi des petits, sur une distance de 1 km.

Quant au salon Vélo Mag, il sera accessible à l'Auberge Gouverneur de 14 h à 19 h vendredi. En plus des exposants du milieu sportif qui y tiendront des stands, le salon présentera des conférences touchant divers aspects dont la vérification mécanique du vélo, le positionnement du cycliste, la préparation pour les Défis du parc et la démystification des produits énergétiques.

Une croissance inespérée

Quand Marie-Josée Gervais a fondé les Défis du parc, elle n'imaginait pas que le rendez-vous croîtrait à ce point. Un peu plus de 700 personnes avaient participé à la première édition en 2007.

«C'est quand je m'entraînais avec l'équipe nationale, il y a 25 ans, que j'ai eu l'idée. J'étais presque toute seule à rouler dans le parc de la Mauricie. Je m'étais dit qu'à un moment donné, j'organiserais un événement cycliste dans le parc. Je l'ai fait des années plus tard, sans penser que ça prendrait cette ampleur», raconte-t-elle.

«C'est un privilège d'avoir un parc national dans notre cour. Et pour les cyclistes, c'est un lieu fantastique pour s'entraîner», ajoute celle qui s'était donné la mission de «faire de la Mauricie une place hot pour s'entraîner» en côtoyant d'autres cyclistes québécoises qui favorisaient les montagnes du Vermont pour se durcir le mollet et renforcer leur cardio.

Marie-Josée Gervais savoure l'accomplissement de sa vision en voyant les milliers de cyclistes qui sillonnent les routes du parc l'été, vêtus de leur maillot des Défis. «Aussi, je suis très fière quand je vais n'importe où au Québec et à l'extérieur et que je vois des gens qui portent de nos vêtements, soit un maillot ou une tuque. Ces gens deviennent des ambassadeurs de la Mauricie et font rayonner la région», conclut la fondatrice et directrice des Défis du parc de la Mauricie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer