Bergeron mate les Diamants

L'entraîneur des Aigles Plante Sports, Rémi Doucet.... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

L'entraîneur des Aigles Plante Sports, Rémi Doucet.

Photo: Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Aigles Plante Sports de Trois-Rivières ne sont plus qu'à deux victoires de sabrer le champagne dans la Ligue de baseball junior élite du Québec. Dimanche, dans la Vieille Capitale, ils se sont tournés vers Kevin Bergeron qui s'est occupé des Diamants dans une victoire de 1-0.

Les amateurs ont eu droit à un duel de lanceurs entre Bergeron et Xavier Tremblay. Ce dernier a espacé huit coups sûrs et donné qu'un seul point à la troupe de Rémi Doucet.

«Nous l'avons bien frappé, mais nous n'avons pas été en mesure d'aller chercher le gros coup sûr quand nous en avions l'occasion. C'est un peu sa marque de commerce de pouvoir se sortir de l'embarras», a analysé le pilote trifluvien à propos du partant Québécois.

Le problème pour les Diamants, c'est que leur vis-à-vis ont connu un match encore meilleur. Bergeron n'a rien donné, si ce n'est que quatre coups sûrs et un but sur balle.

«Il a été égal à lui-même. Il s'est bien battu et il a offert le genre de performance qu'on s'attend d'un vétéran de 22 ans», a affirmé Doucet.

Les Aigles ont tout de même eu droit à une frousse en fin de match.

«En septième manche, Bergeron a permis au frappeur d'atteindre le deuxième but, puis il a commis une feinte illégale ce qui a poussé le coureur au troisième coussin. Beaucoup auraient paniqué, mais pas lui.»

L'artilleur a forcé le frappeur suivant à cogner en direction du troisième coussin, et le coureur Vincent Thibeault a été retiré au marbre pour empêcher les Diamants de niveler la marque.

Les Aigles ont inscrit le point gagnant en troisième manche, quand Christopher Bellemare a croisé la plaque, un point non mérité à la fiche de Tremblay. Maxime Paradis et Kevin Bergeron - encore lui - ont obtenu deux coups sûrs dans ce match.

Les Aigles seront de retour à la maison mardi soir pour le troisième match de la série. Avec une avance de 2-0, ils ont le vent dans les voiles.

«Oui, on mène 2-0, mais on y va un jour à la fois. On contrôle seulement le fait que nous avons deux victoires. Avec Jean-François Dionne au monticule pour le troisième match, on est confiant.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer