Les cowboys embrasent les grandes estrades au Festival western

Tant les cowboys que les chevaux en ont... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Tant les cowboys que les chevaux en ont mis plein la vue aux 6000 spectateurs réunis aux grandes estrades jeudi soir au Festival western de Saint-Tite.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Tite) Il y avait de l'énergie dans l'air jeudi soir aux grandes estrades du Festival western. Le deuxième rodéo de qualification en vue de la grande finale de dimanche après-midi a offert des moments excitants aux quelque 6000 spectateurs présents, une foule d'ailleurs très appréciable pour un événement tenu en semaine.

D'entrée de jeu, l'Américain Casey Cason, de Rome dans l'État de la Géorgie, s'est imposé à l'épreuve de la monte du cheval sauvage sans selle. Plusieurs des cowboys de cette catégorie n'ont pu tenir les huit secondes réglementaires, tant les chevaux étaient récalcitrants. Du côté de la monte des chevaux avec selle, la première place de ce rodéo de qualification est allée à Cody Goertzen, de l'Oklahoma. Il a notamment devancé le multiple champion de la Coupe Canada, son concitoyen Shawn Minor.

Le champion de la grande finale de 2014 de la monte du taureau sauvage, Timothé Brunelle, un jeune homme de Saint-Tite, n'a pas réussi à tenir les huit secondes réglementaires. Son taureau ne lui a toutefois pas facilité la tâche. Cette épreuve a finalement été remportée par l'Ontarien Luke McCoagh avec un pointage de 83. Sur les 12 bullriders à s'aventurer dans le manège hier, seuls 5 ont tenu huit secondes sur le dos des colosses de 2000 livres.

La Trifluvienne Anne Lottinville et son coéquipier Jimmy Allaire, qui ont été chaleureusement encouragés par une foule gagnée d'avance, n'ont pas réussi à répéter leur exploit de dimanche dernier, alors qu'ils avaient remporté la course de sauvetage de la Coupe Canada. Malgré une belle performance, ils ont été devancés par le duo du Centre-du-Québec composé de Marc-Olivier Boudreau et Kevin Montmarquette. Cette équipe a connu toute une soirée. Les deux cowboys ont remis ça en remportant plus tard l'épreuve de l'échange de cavaliers.

Justin Thigpen, un Américain originaire de Géorgie, a été explosif à l'épreuve de la prise du veau au lasso. Le cowboy a enregistré un bon temps de 9,3 secondes. Quelques instants plus tard, deux autres compétiteurs américains ont terminé ex aequo au sommet de l'épreuve du terrassement du bouvillon. Brad Stewart de la Caroline du Nord et Gerald Vaughn de l'Oklahoma ont réussi à renverser l'animal en 4,8 secondes.

Originaire de Saint-Cyrille-de- Wendover, la cavalière Mélissa Lecours, a été électrisante. Elle a enregistré un temps de 16,514 à la course des barils, soit 0,531 seconde de plus que le record de piste. Malheureusement, plusieurs dames ont renversé un baril, ce qui a entraîné 5 secondes de pénalité.

Les milliers de spectateurs ont réservé un accueil chaleureux aux trois jeunes participants à la monte du veau junior et à la monte du taureau junior. Jérémie Gavillet, 12 ans, de Sainte-Thècle a obtenu un pointage de 75, ce qui lui a permis de devancer Vincent Maltais, 10 ans, de Saguenay. Le seul jeune à monter un taureau junior, Bryan Rouillier, 15 ans d'Hérouxville, a connu une belle performance.

Les compétiteurs doivent participer à deux rodéos de qualification avant d'espérer obtenir une place pour la grande finale de dimanche. Quatre autres rodéos sont donc prévus ce soir, samedi et dimanche. Jeudi soir, il ne restait que des billets pour le rodéo de vendredi et des places seules pour celui de dimanche. Les autres affichent déjà complet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer