Les Aigles vont affronter les Jackals

Les amateurs de baseball étaient nombreux, mardi matin,... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les amateurs de baseball étaient nombreux, mardi matin, à se procurer des billets pour encourager les Aigles à la finale de la Ligue Can-Am.

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y avait foule mardi matin aux abords du stade Fernand-Bédard pour l'ouverture de la billetterie en vue de la finale de la Ligue Can-Am. À ce point que l'organisation des Aigles croyait même qu'elle pourrait afficher complet si jamais elle avait affronté les Capitales de Québec. On s'attend tout de même à d'excellents chiffres face aux Jackals du New Jersey.

Avec des foules de 2764 et 3437 personnes face aux Boulders de Rockland, les Aigles étaient très satisfaits de la réponse des amateurs en demi-finale. Mardi matin, lors de l'ouverture de la billetterie à 8 h 45, on ne s'attendait toutefois pas à une telle réponse.

«Nous avons doublé le nombre de billets vendus en prévente contre Rockland. On pense qu'il y aura au moins 3500 personnes», estimait le directeur général René Martin.

«Nous avons vendu 1500 billets pour la première partie, alors que contre Rockland, nous en avions vendu 750. Il y a aussi 1000 billets écoulés pour le match de jeudi, plusieurs personnes achetaient en double. Nous sommes très contents de la réaction des amateurs», a-t-il ajouté.

Ce dernier affirme n'avoir jamais vu un tel intérêt de la part des partisans, pas même lors du départ  d'Éric Gagné. L'organisation trifluvienne a même étudié la possibilité d'ajouter des estrades comme ce fut le cas lors du départ de l'ancien gagnant du Cy Young. L'organisation a aussi invité ses partisans à porter des vêtements rouges pour l'occasion.

«Il y avait des gens qui attendaient avec leur chaise de parterre (hier) matin, lance Martin. Quand on regarde ailleurs dans la Ligue, les séries éliminatoires, ça ne lève pas tant que ça avec la température. On a toujours su que Trois-Rivières est une ville de baseball, mais c'est aussi une ville où ça pogne quand une équipe gagne. On capotait (mardi) matin en voyant le monde, c'est une réelle frénésie.»

Le directeur général estimait d'ailleurs qu'avec la température clémente annoncée, le plus grand rival des Aigles pourrait tout de même venir de Québec... avec le spectacle de Metallica donné au Centre Videotron.

Pour cette première rencontre de la série, Matthew Rusch (7-4, 3,10 mpm) sera au monticule pour les Aigles et devrait faire face à Brian Ernst (8-7, 2,96 mpm) au monticule.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer