Sur le radar des dépisteurs

Samuel Girard... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Samuel Girard

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ces six joueurs apparaissent sur le radar des dépisteurs de la LNH en ce début de saison. Ils seront épiés de façon très étroite jusqu'au prochain repêchage du circuit Bettman en juin à Buffalo.

Julien Gauthier, Foreurs

Attaquant de puissance de 6'4' et 225 livres, il est le neveu de l'ex-défenseur de la LNH Denis Gauthier. La vedette des Foreurs, un droitier, a participé au camp estival d'Équipe Canada junior. Il amorce sa troisième campagne dans le circuit Courteau, et est un candidat logique au prestigieux plateau des 50 buts. Son entraîneur Mario Durocher tente depuis l'an dernier de l'amener à se servir davantage de son physique pour faire mal à ses rivaux. Il y a eu progrès à ce chapitre dans les derniers mois. Candidat logique pour la première ronde.

Pierre-Luc Dubois, Screaming Eagles

Il a attiré les projecteurs en aidant le Canada à mériter l'or cet été au tournoi Ivan-Hlinka, un prestigieux tournoi réunissant les meilleurs joueurs de 18 ans et moins sur la planète. Ce grand ailier gauche de 6'2» est bien entouré avec les Screaming Eagles, et il a flirté avec une moyenne d'un point par match à16 ans l'an dernier. Comme Gauthier, il va fairedéplacer les détecteurs de talent tout au long de l'hiver.

Evan Fitzpatrick, Phoenix

Un gardien comme la LHJMQ ne produit plus beaucoup. Un physique avantageux à 6'4» et 210 livres, de bons réflexes et un calme impressionnant. Fitzpatrick a vu de l'action à 16 ans en séries l'an dernier, et le Phoenix a liquidé Alex Bureau au repêchage pour lui offrir tout le plancher de danse en 2015-16 dans une année où l'équipe veut atteindre de nouveaux sommets. Ça en dit long sur l'évaluation du jeune homme par ses patrons.

Luke Green, Sea Dogs

Premier choix de la LHJMQ en 2014, Green n'a pas rayonné autant que plusieurs l'avaient anticipé la saison dernière, coincé dans une brigade défensive ultra talentueuse. Il devra à nouveau lutter avec les Zboril, Chabot et Bell pour du temps de glacede qualité mais il a les outils pour obliger son entraîneur à augmenter ses responsabilités. Arrière fiable dans les trois zones, avec un pif offensif certain.

Pascal Laberge, Tigres

Sa première saison n'a pas été de tout repos. Peu utilisé à Gatineau, il s'est réjoui de passer chez les Tigres, où il a retrouvé son ancien pilote Bruce Richardson. Laberge aura encore plus de responsabilités cette année, et il a le talent pour les assumer. Attaquant explosif, qui génère beaucoup de bonnes choses en territoire offensif.

Samuel Girard, Cataractes

Voilà un dossier intrigant.

À 17 ans, il fait certainement déjà partie des dix meilleurs défenseurs de sa ligue. Mobile à souhait, intelligence au jeu au plafond, courageux, intense, il n'a qu'un seul défaut, soit sa taille!

À 5'9», le client de Pat Brisson va obliger les dépisteurs à se creuser les méninges et projeter s'il peut avoir un impact semblable au plus haut niveau. S'il améliore son lancer, Il sera comparé souvent à Ryan Ellis...

steve.turcotte@lenouvelliste.qc.ca

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer