Baseball junior: une rivalité appelée à grandir

L'entraîneur des Aigles Plante Sports, Rémi Doucet.... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

L'entraîneur des Aigles Plante Sports, Rémi Doucet.

Photo: Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après quatre jours de congé, la route des Aigles Plante Sports de Trois-Rivières vers un premier championnat des séries éliminatoires de la Ligue de baseball junior élite du Québec depuis 2005 reprendra dès ce soir au stade Fernand-Bédard avec la visite des Voyageurs de Saguenay. L'intensité grimpera assurément d'un cran entre ces rivaux de division.

Cette saison, les Trifluviens ont balayé leur série face aux Saguenéens, signant leurs quatre victoires par le pointage combiné de 26-8. Deux rencontres ont néanmoins été très chaudement disputées, forçant les Aigles à s'imposer une fois en prolongation, en fin de neuvième manche dans un gain de 4-3, puis une autre victoire obtenue à l'arrachée avec cinq points lors du dernier tour au bâton pour s'imposer 5-4.

«On s'attend à des matchs âprement disputés. Ce n'est jamais facile aller jouer là-bas. Il y a beaucoup de monde et la foule est un facteur à Saguenay. En plus, ils ont un bon momentum car ils viennent de battre Saint-Eustache, une très bonne équipe», note l'entraîneur Rémi Doucet, à l'aube de cette série quatre de sept. «De notre côté, on doit se concentrer uniquement sur notre baseball. Si on joue à notre meilleur, on croit en nos chances de gagner cette série», ajoute le pilote qui célèbre ses 10 ans à la barre de la formation junior trifluvienne.

Déjà privé des services de Francis Désilets pour la première ronde, qui s'est soldée 4-1 devant le Royal de Repentigny, l'entraîneur des Aigles devra maintenant se passer de l'un de ses plus précieux atouts, Raphaël Gladu. Ce dernier a quitté la région la semaine dernière en direction de Ruston, où il amorcera ses études avec les Bulldogs de l'Université Louisiana Tech.

Au premier tour éliminatoire, le 39 des Aigles a croisé huit fois le marbre en plus de produire deux points et maintenir une moyenne de ,286. Il a de plus offert trois solides manches de travail à son entraîneur sur le monticule.

«On a la chance d'avoir beaucoup de profondeur. Tout le monde va devoir faire un petit effort supplémentaire, mais on est confortable de réussir avec les gars qu'on a en place. Ça va toutefois nécessiter une rotationparticulière en défensive pour combler la perte de Raphaël à l'avant-champ», explique Doucet qui confiera la balle à son as vétéran Jean-François Dionne ce soir sur le coup de 19 h 30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer