Classique: mission accomplie pour Myles et Lamarche

Les vétérans Joe Shaw et Kurt Kuehnel ont... (Photo: Andréanne Lemire, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les vétérans Joe Shaw et Kurt Kuehnel ont facilement remporté l'épreuve de kayak à deux.

Photo: Andréanne Lemire, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Au-delà du résultat pur et simple qui a couronné facilement les Américains Joe Shaw et Kurt Kuehnel en kayak à deux (K2), pour le retour de cette discipline à la Classique internationale de canots de la Mauricie après une vingtaine d'années d'absence, deux jeunes rameurs de la région auront écrit une belle histoire de détermination.

En plus de réussir leur objectif de compléter... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

En plus de réussir leur objectif de compléter la Classique, Alec Myles et Olivier Lamarche ont même remporté la troisième étape en K2. 

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Troisièmes lors des deux premières étapes, loin derrière les éventuels champions, Alec Myles, de Trois-Rivières, et Olivier Lamarche, de Shawinigan, ont puisé au fond de leurs réserves d'énergie pour offrir un spectacle enlevant aux amateurs réunis à l'île Saint-Quentin. Au terme d'une féroce bataille dans les derniers kilomètres, les porte-couleurs du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières ont remporté les honneurs de la troisième épreuve.

La satisfaction se lisait bien sur leurs visages à la sortie de leur embarcation, entourés de leurs parents et amis. «Enfin, c'est terminé!», s'est exclamé le jeune Lamarche, 16 ans.

«Ils étaient devant nous au pont Radisson et il y avait des gens sur la rivière qui nous ont encouragés très fort. On a poussé pour finir en premier. On ramait dans un secteur qu'on connaît bien et ça s'est bien passé», a pour sa part souligné Myles, 15 ans.

Au départ, l'objectif principal du tandem était de franchir le fil d'arrivée, lundi. Avec des étapes de 75, 70 et 44 kilomètres, le défi s'annonçait de taille puisque les deux kayakistes n'avaient jamais ramé pendant plus de six kilomètres!

D'ailleurs, tout au long de la Classique, le jeune duo a souvent échangé avec les rameurs plus expérimentés. «On a profité de leurs conseils et ç'a porté fruit pour la troisième étape», a noté Lamarche.

Impliqué dans une chaude lutte pour la première fois du week-end, lundi, le vétéran Joe Shaw était en admiration devant ses jeunes rivaux. «On a fait une belle course. On a même couru le portage ensemble. C'est génial de voir d'aussi jeunes rameurs s'intéresser à la Classique. C'est merveilleux pour le sport», a expliqué celui qui a soulevé la coupe McCormick grâce à une avance de 51 minutes au classement cumulatif.

Avant même de songer au résultat et au temps nécessaire pour parcourir le trajet de La Tuque à Trois-Rivières, Lamarche espérait surtout avoir réussi à convaincre d'autres athlètes d'emboîter le pas pour l'édition 2016. Pour la première course de K2 depuis le début des années 90, cinq embarcations ont pris le départ, dont un rameur seul.

«Ça prenait une première fois. Les gens ont vu que c'est faisable et j'espère que ça va pousser d'autres personnes à faire la Classique.»

Classement cumulatif K2

1. Joel Shaw et Kurt Kuehnel 13:35:07

2. Darryl Bohm et Rory Bohm 14:26:36

3. Alec Myles et Olivier Lamarche 14:39:18

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer