Les Aigles bouclent une fin de semaine de rêve

Après avoir salué brillamment le retour d'Éric Gagné... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Après avoir salué brillamment le retour d'Éric Gagné vendredi soir, les Trifluviens ont enchaîné avec deux autres victoires pour s'imposer trois matchs à un face aux Québécois.

Photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Aigles ont remporté trois matchs très importants contre les Capitales de Québec en fin de semaine, mais ils ont surtout gagné en notoriété, ayant attiré plus de 12 000 personnes au stade Fernand-Bédard entre jeudi et dimanche.

Après avoir salué brillamment le retour d'Éric Gagné vendredi soir, les Trifluviens ont enchaîné avec deux autres victoires pour s'imposer trois matchs à un face aux Québécois. Dimanche après-midi, ils ont d'ailleurs servi une correction face à leurs plus grands rivaux, affaiblis par les blessures.

Les favoris de la foule l'ont emporté 13-4 pour se maintenir au plus fort de la lutte pour une place en éliminatoires dans la Ligue Can-Am. 

Ils demeurent à égalité avec les Champions d'Ottawa au quatrième échelon. Ces derniers entreprendront une série de quatre parties du côté de Rockland, mardi, alors que les Aigles recevront la pire équipe du circuit, les Grays de Garden State, qui ont justement été balayés par Ottawa en fin de semaine.

La saison se terminera à Ottawa avec une confrontation de trois matchs très attendue, à compter de samedi prochain.

Pour revenir au duel de dimanche après-midi, les Aigles n'ont laissé aucune chance au lanceur de Québec Mark Hardy, responsable de 10 points mérités en quatre manches et un tiers. Steve Brown a notamment claqué un circuit de deux points à ses dépens. Sasha Lagarde et Eric Grabe, les frappeurs 8 et 9 dans l'alignement du gérant Laforest, ont aussi produit deux points.

Appelé au monticule pour la première fois depuis le 6 août, l'artilleur des Aigles Luis Munoz a concédé six coups sûrs en cinq manches et deux tiers, retirant au passage cinq frappeurs sur des prises. Seul Josué Peley est parvenu à l'ébranler avec une longue balle bonne pour trois points.

Les Aigles bénéficieront d'un congé mérité, lundi, avant d'attaquer la dernière semaine du calendrier régulier. Celle-ci devrait être excitante pour les amateurs de baseball.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer