Le beau risque des Aigles

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Billet) Nul doute que les Aigles auraient aimé envoyer Éric Gagné dans la mêlée à un tout autre moment de la saison. En pleine course aux séries et face aux Capitales, il s'agit d'un gros, mais beau risque pour l'organisation trifluvienne.

Gagné a beau répéter qu'il est au meilleur de sa forme depuis quelques années et qu'il lance fréquemment, bien malin celui qui sera en mesure de prédire l'allure de cette première sortie en six ans pour l'ancien gagnant du Cy-Young. Après tout, lors de sa venue avec les Capitales de Québec en 2009, il avait connu passablement de difficulté et avait eu besoin de quelques matchs pour retrouver ses repères. Et on parle ici d'un artilleur qui sortait à l'époque tout droit des Ligues majeures.

Ce soir, s'il connaît des ennuis, quelle sera la stratégie de Pierre-Luc Laforest? Retirer rapidement de la rencontre un des propriétaires de l'équipe, devant un stade Fernand-Bédard rempli? Le gérant se retrouve pris entre l'arbre et l'écorce, la victoire ou le spectacle.

Mais Laforest a un avantage que personne d'autre n'a face à Gagné: il a été son receveur avec les Capitales en 2009, le dernier à avoir attrapé les tirs du Québécois en saison régulière, et il ne s'est jamais gêné pour dire sa façon de penser au droitier comme le relate la biographie du lanceur Game Over. Lors d'un entraînement, Laforest avait même indiqué de façon assez directe que le changement de vitesse de Gagné, son arme de prédilection, n'avait plus son lustre d'antan. «En passant, ce lancer, il est pourri.» Un franc parler qui, au final, aura créé du respect entre les deux. Si le pilote décide de retirer le 38 un peu plus tôt que prévu, Gagné comprendra.

Parce que les Aigles risquent gros, voire une place en séries. En juin dernier, alors que le gagnant du Cy-Young devait venir à Trois-Rivières, il n'y avait pas cette lutte endiablée avec Ottawa pour le quatrième rang. Mais avec un stade rempli et une visibilité unique au niveau national, le jeu en vaut la chandelle.

nicolas.ducharme@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer