Manduley éteint les Aigles

Malgré des chandails aux couleurs des grandes années... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Malgré des chandails aux couleurs des grandes années des Expos, les Aigles et le lanceur Carlos Mirabal n'ont pas été en mesure de stopper la puissante offensive québécoise.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TROIS-RIVIÈRES) L'inter cubain Yordan Manduley a freiné les espoirs de remontée des Aigles de Trois-Rivières, jeudi soir au stade Fernand-Bédard, en claquant un coup sûr opportun de deux points en huitième manche qui a pavé la voie à une victoire de 7-4 des Capitales de Québec devant 1920 spectateurs.

Auparavant, les locaux tentaient tant bien que mal de s'accrocher à cette rencontre et avaient inscrit quatre points d'affilée. «Le momentum commençait à être de leur côté. Ils ont grafigné fort pour revenir dans le match. Manduley joue du gros baseball ces temps-ci et son coup sûr leur a scié les jambes», a commenté l'entraîneur des vainqueurs, Patrick Scalabrini.

Le vétéran de 42 ans Carlos Mirabal a connu un début de match difficile pour les Aigles, en remplacement de Luis Munoz qui est toujours inscrit sur la liste des blessés. Sorti d'embarras en première manche grâce à une décision favorable mais controversée d'un officiel - qui a mené à l'expulsion de Patrick Scalabrini - Mirabal a toutefois connu une deuxième reprise cauchemardesque en accordant cinq points après deux retraits. Kalian Sams (2), Jonathan Malo, Justin Marra et Cédric Vallières auront profité de ses largesses pour engraisser leur fiche offensive.

Les Aigles n'ont jamais été en mesure de se remettre de cette séquence, malgré trois points en deuxième et un autre en septième. «Je n'ai pas aimé la réponse de notre lanceur après notre grosse manche. Une manche rapide aurait pu leur faire mal, mais ils ont réussi à se replacer dans le match», a noté Scalabrini.

Kyle Lafrenz aura été le plus efficace dans la défaite avec deux points marqués et un point produit. «C'était un beau match de baseball bien exécuté, mais on n'a simplement pas réussi à aller chercher assez de points. Deux manches nous ont fait très mal», a noté le gérant Pierre-Luc Laforest, tout de même satisfait du rendement global de son partant qui aura lancé pendant six manches. «Mirabal a connu une deuxième manche difficile, mais il a réussi à bien s'en remettre. Il était en plein contrôle de ses tirs ensuite.»

Puisque les Champions d'Ottawa n'étaient pas en action hier soir, cette défaite des Aigles vient ainsi créer l'égalité au quatrième rang de la Ligue Can-Am, dernière place donnant accès aux séries éliminatoires. Dans cette lutte endiablée, chaque formation a désormais 10 rencontres à disputer d'ici la fin du calendrier, dont une série de trois matchs entre ces deux équipes lors du dernier week-end.

CARNET DE NOTES

Tenu à l'écart du jeu depuis le 6 août en raison d'une blessure à sa main gauche, Luis Munoz obtiendra le départ dimanche contre les Capitales... Blessé à l'épaule droite dans la rencontre de mercredi, Matthew Rusch a été placé sur la liste des blessé et ne lancera pas avant neuf jours... Carlos Mirabal et le président des Capitales Michel Laplante ont déjà été coéquipiers en 1997 alors qu'ils évoluaient à Taïwan...

vincent.gauthier@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer