• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Éric Gagné «très excité» par son premier départ depuis 2009 

Éric Gagné «très excité» par son premier départ depuis 2009

Après 10 saisons dans les majeures et une... (Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste)

Agrandir

Après 10 saisons dans les majeures et une dans la Ligue Can-Am, Éric Gagné sortira de la retraite vendredi soir et affrontera Karl Gélinas et les Capitales de Québec.

Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TROIS-RIVIÈRES) Deux mois après un rendez-vous raté dans l'uniforme des Aigles de Trois-Rivières, Éric Gagné effectuera un premier départ professionnel en six ans au stade Fernand-Bédard, vendredi soir, lors du deuxième match de la série contre les Capitales de Québec.

C'est la première salle comble de l'histoire de la concession trifluvienne qui attendra le vainqueur du trophée Cy-Young en 2003. Maintenant âgé de 39 ans, le recordman du baseball majeur pour le plus grand nombre de parties sauvegardées consécutives (84) se sent d'attaque pour ce grand défi alors que les Aigles sont plongés dans une course aux séries enlevante.

Au départ, Gagné devait grimper sur la butte le 28 juin face aux T-Bones de Kansas City, mais les caprices météorologiques avaient contrecarré les plans. «Je suis très excité. Ça va être le fun. Ça fait trois mois que je me prépare. Comme la première fois le match a été annulé, j'ai eu l'occasion de tester mon corps un peu plus. En plus, je vais affronter les Capitales, c'est donc encore plus positif», souligne celui qui a aussi eu l'occasion de sabrer le champagne au cours de sa carrière avec les Red Sox de Boston en 2007 après la conquête de la Série mondiale.

Face à une équipe de premier plan de la ligue Can-Am, Gagné croit être en mesure de bien se débrouiller. «Il y a toujours un doute, peu importe le niveau. Mais j'espère que ça va bien aller. Je me suis bien préparé. C'est un bel exploit de revenir au jeu à mon âge.»

UN RETOUR POUR LES AMATEURS

Lorsqu'il a appris que tous les billets avaient trouvé preneurs pour son premier départ depuis 2009, Gagné paraissait ravi de cet appui. «On a toujours su qu'il y avait de bons fans à Trois-Rivières.»

Évidemment, une salle comble à Trois-Rivières ne se compare pas aux foules bruyantes d'endroits mythiques comme le Fenway Park ou le Dodger Stadium. N'empêche qu'une ovation demeure toujours la bienvenue. «Ce n'est pas la quantité, mais la qualité qui compte!»

Depuis que son nom a été cité dans le rapport Mitchell en décembre 2007 parmi les joueurs ayant utilisé des produits dopants, Gagné a parfois eu peur de la réaction des amateurs. «La première fois que je suis revenu au jeu, à Québec en 2009, c'est certain que j'avais des petites craintes de la réaction des gens. Heureusement, ça s'était bien passé. Maintenant, je n'ai plus ces craintes. Je ne peux pas effacer ce qui s'est produit dans le passé. J'ai eu une belle carrière et j'ai réussi à passer à travers ça. Si je reviens au jeu, ce n'est pas pour moi, mais plutôt pour les amateurs de baseball.»

Impliqué comme actionnaire depuis la naissance de la concession des Aigles au sein de la ligue Can-Am, Gagné est d'ailleurs emballé par la réponse de la population. «L'équipe va bien. On a une belle gang qui travaille fort depuis trois ans. En revenant au jeu, c'est en quelque sorte une récompense pour ces partisans.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer