En route vers une neuvième édition des Défis du Parc

Les Défis du Parc national de la Mauricie... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Les Défis du Parc national de la Mauricie à Shawinigan auront lieu du 25 au 27 septembre à Shawinigan. Sur la photo, on y voit Marie-Josée Gervais (organisatrice de l'événement), Michel Angers (maire de Shawinigan), Jacques Sennéchael (rédacteur en chef de Vélo Mag) et Carole Loiselle (directrice du Parc de la Mauricie).

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Cyrenne
Le Nouvelliste

(Shawinigan) La neuvième édition des Défis du Parc national de la Mauricie à Shawinigan aura lieu du 25 au 27 septembre. Pas moins de 5000 participants seront de l'événement automnal. Déjà quelques activités affichent complet, soit les défis de nature cyclosportive de 60 et 105 kilomètres.

«Les inscriptions sont nombreuses. On est presque au même niveau que l'an dernier. Les gens doivent réserver avant l'événement pour des raisons logistiques. Aucune inscription n'est possible le matin même des défis. La croissance de l'événement est remarquable. La première année, nous avions eu 720 personnes et en 2015 nous accueillerons 5000 participants», explique Marie-Josée Gervais, la fondatrice et l'organisatrice de l'événement.

Sur les 800 000 $ du budget de fonctionnement de l'événement, près de 74 000 $ proviennent de la Ville de Shawinigan. Le maire Michel Angers est plus que fier de ces défis qui se tiennent au Parc national de la Mauricie.

«Lorsque ça touche le sport, j'ai toujours un penchant favorable. On le fait d'abord et avant tout pour nos citoyens, mais les retombées économiques ne sont pas négligeables puisque trois personnes sur quatre proviennent de l'extérieur de la région. Les gens qui font du vélo ont des sous et ils dépensent dans notre communauté. Par ailleurs, organiser des événements c'est quelque chose, mais le faire avec beaucoup de nouveautés, ce n'est pas facile. Toutefois l'organisation des Défis du parc se démarque en la matière», explique Angers.

Quelques nouveautés sont prévues pour cette neuvième édition. Un tout nouveau défi, le Grand Prix de la Montagne, devrait attirer les sportifs endurcis. Il s'agit de sprints dans les montagnes. Des portions chronométrées en montée seront introduites dans le parcours. Un roi ou une reine de la montagne sera couronné pour chacune des distances, avec un maillot à pois des Défis du Parc.

Les gagnants seront ceux qui obtiendront le meilleur temps cumulé de trois montées pour l'épreuve de 165 kilomètres, des deux montées pour le défi de 105 kilomètres et le temps d'une montée pour les participants du 60 kilomètres.

Fidèle à la tradition, le vendredi, de 14 h à 19 h 30, il y aura le Salon Vélo Mag et des conférences d'experts sportifs.

Ces événements seront présentés à l'Auberge Gouverneur de Shawinigan. Le coup d'envoi des activités sportives sera donné le samedi 26 septembre, avec le départ de l'épreuve cycliste la plus difficile, soit le Gran Fondo Sugoi - Vélo Mag 165 kilomètres.

Tout au long de la journée, il y aura l'événement Cyclosportive 105 km et 60 kilomètres. Pour une quatrième année consécutive, les membres de l'Équipe féminine du Parc national de la Mauricie relèveront ces défis réservés pour les femmes. Quant au dimanche, il sera composé d'événements familiaux. Les épreuves de course à pied et de vélo de montagne proposeront des compétitions pour toute la famille et tous les calibres. Il y aura, notamment, des courses à pied d'un, cinq, dix et 21,1 kilomètres.  Le Défi de montagne de 40 kilomètres aura également lieu en matinée le 27 septembre, tout comme le triathlon et le duathlon.

En plus des 5000 participants, il devrait y avoir près de 3000 accompagnateurs sur place. Plusieurs souhaitent repousser leurs limites, alors que d'autres sont présents pour passer du bon temps en plein air.

Il est à noter que les intéressés ont jusqu'au 6 septembre pour s'inscrire aux différentes compétitions. L'an dernier le mauvais temps et le froid avait refroidi les ardeurs des participants.

Déjà, l'organisation planche sur la dixième édition.

«On n'augmentera probablement pas le nombre de participants pour des raisons de sécurité. Mais on veut faire vivre l'événement autrement et le faire rayonner. On devrait aussi l'orienter pour la famille et la jeunesse», confie Marie-Josée Gervais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer