Vladimir Guerrero viendra à Trois-Rivières

La venue de Vladimir Guerrero au stade Fernand-Bédard... (Photo: La Presse Canadienne)

Agrandir

La venue de Vladimir Guerrero au stade Fernand-Bédard en septembre devrait attirer bon nombre de fans de l'ancienne vedette des Expos.

Photo: La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Aigles de Trois-Rivières viennent de frapper un grand coup. Après des démarches amorcées la semaine dernière, ils ont obtenu l'assurance mardi que la dernière grande vedette des Expos de Montréal Vladimir Guerrero visitera le stade Fernand-Bédard le 4 septembre.

À l'origine, le club espérait que Guerrero soit en mesure de se pointer à Trois-Rivières pour le match du 29 août face aux Capitales de Québec, au lendemain du départ d'Éric Gagné sur le monticule. Cette option n'a toutefois pas fonctionné, et c'est finalement la semaine suivante que le voltigeur dominicain visitera la Mauricie, lors de la dernière série de la saison face aux Grays de Garden State.

Si certaines personnes demeuraient sceptiques hier de voir l'ancien numéro 27 des Expos débarquer dans la cité de Laviolette, la date du 4 septembre a néanmoins été encerclée sur le calendrier a cet effet pour cette journée qui s'annonce historique.

Guerrero devrait signer des autographes, participer à une pratique au bâton, et possiblement à un concours de coups de circuits.

«On est très contents. Pour la crédibilité du club, ça prend des événements comme ça pour se faire voir au niveau national», célébrait le directeur général René Martin.

Les discussions entre les Aigles et le clan Guerrero se sont déroulées rapidement. Un membre de l'organisation, Denys Godbout, qui travaille pour le club en République dominicaine, a rencontré l'ancien Expos, lundi. A priori, c'est le joueur d'avant-champ des Aigles Daniel Mateo qui avait ouvert la porte puisque les deux hommes se connaissent bien.

La visite de Guerrero n'ouvre toutefois pas la porte à un retour au jeu. Pour l'instant, il ne sera qu'à Trois-Rivières en touriste. Le dernier passage du voltigeur de 40 ans dans le baseball majeur remonte à 2011 avec les Orioles de Baltimore. L'année suivante, il avait disputé 12 matchs dans l'organisation des Blue Jays, niveau A+ et AAA, mais le tout n'avait pas débouché à une apparition dans le grand club.

En 2013, Guerrero s'était entendu avec les Ducks de Long Island de la Ligue de l'Atlantique, un circuit de baseball indépendant. Il n'a finalement jamais joint l'équipe.

Une visibilité payante

René Martin est d'avis que le passage de Guerrero à Trois-Rivières, combiné avec la venue d'Éric Gagné le 28 août et de Claude Raymond le lendemain, permettront aux Aigles de jouir d'une visibilité intéressante à l'échelle nationale, ce qui, au final, pourrait aider à un autre dossier, celui de la vente du nom du stade Fernand-Bédard.

Les Aigles ont d'ailleurs mandaté la firme de communications Cossette afin de lui venir en aide en ce qui a trait au développement du marché québécois.

«Notre contact en République dominicaine nous a appelé alors que nous étions en pleine rencontre avec la firme pour confirmer que Guerrero allait venir. Cossette a trouvé ça le fun, parce que pour vendre le nom, il faut dépasser les limites de Trois-Rivières, même si c'est une bonne ville.»

Pour l'instant, ce dossier de vente du nom est au point mort, puisque l'organisation a décidé de bâtir un cahier de charges plus étoffé afin de le présenter à diverses entreprises. Un dénouement est à prévoir cet automne.

Avec la collaboration de Vincent Gauthier

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer