• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Les Aigles champions canadiens: «C'est la cerise sur le sundae» 

Les Aigles champions canadiens: «C'est la cerise sur le sundae»

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Aigles Plante Sports auront trouvé le moyen d'écrire l'histoire de trois façons cette saison. Non seulement ont-ils été sacrés champions de la saison de la LBJEQ, mais leur séquence de 32 victoires consécutives a repoussé tous les records. Dimanche, la victoire en finale du Championnat canadien ajoutait un autre grand moment à cette saison historique.

En finale, les Trifluviens l'ont emporté 10-7 sur l'équipe Ontario 1, non sans avoir mené 10-4 jusqu'en septième et dernière manche.

«Le match a été assez long et on a rendu ça un peu excitant à la fin. On a voulu rendre ça un peu plus excitant à la fin et qu'ils y croient un peu, avant qu'on leur montre que ça n'arriverait pas», a rigolé le gérant Rémi Doucet, visiblement sarcastique.

«Non, en réalité, on aurait aimé que ce soit un peu plus simple, mais l'important c'était d'aller chercher les trois retraits, peu importe la façon.»

À l'image de la saison, les Aigles auront connu une longue séquence de victoires à Regina en Saskatchewan. À vrai dire, ils n'ont perdu aucun de leurs six matchs, et n'ont été inquiétés qu'une seule fois. Selon Doucet, les situations de pression vécues par ses joueurs dans la LBJEQ auront été d'une grande utilité au Championnat canadien.

«Chaque fois qu'une équipe nous approchait, on trouvait le moyen de marquer des points. Je ne suis pas surpris que nous ayons été parfaits, parce qu'il n'y a rien qui me surprend de cette équipe. Si j'avais dit avant le tournoi que nous allions être parfaits, j'aurais eu l'air trop confiant, mais je savais que c'était possible», mentionne le pilote, ajoutant que sa troupe a disputé quatre de ses six matchs contre trois des meilleures équipes du tournoi.

Aux 12 joueurs des Aigles à Regina, six de la LBJEQ s'étaient ajoutés afin de compléter l'alignement trifluvien, amputé de ses joueurs de 22 ans. Ils auront eu un impact important. L'artilleur Claude Ortiz a remporté deux victoires, dont la finale, alors qu'Alex Clavet, Vincent Dion et Philippe Craig St-Louis ont tous conservé une moyenne au bâton de plus de ,300 (,471 pour ce dernier).

«Nous avions fait nos devoirs. Au-delà du talent, nous voulions des joueurs qui étaient fiers de représenter le Québec au Championnat canadien et qui voulaient le faire avec les Aigles.»

Les joueurs habituels des Oiseaux n'ont toutefois pas été des figurants lors du tournoi. Samuel Loranger a connu une semaine d'enfer en maintenant une incroyable moyenne au bâton de ,571 avec 11 points produits en six matchs. Mieux encore, son pilote espérait le voir obtenir le titre de joueur défensif de l'événement.

«Il n'était pas très loin du frappeur du tournoi, et pour ce qui est du joueur défensif, il aurait pu l'obtenir, mais c'est rare que c'est le cas pour un joueur de premier but. Il a été la révélation du tournoi et les gens ont réalisé à quel point il est bon.»

Si Loranger est revenu sans plaque métallique, ce n'est pas le cas de Martin Gagnon qui a été nommé receveur par excellence.

En remportant ce titre canadien, les Aigles rejoignent de nouveau la légendaire équipe de 1984, la seule autre à avoir fait de même. Pour le gérant qui est à la barre de l'équipe depuis 10 ans, voilà qui en dit long sur la magie qui entoure l'édition 2015.

«C'est la cerise sur le sundae. On a toujours fait bonne figure, mais d'avoir une opportunité de prouver qu'on est les meilleurs, c'était important et ça montre que ce n'est pas juste de la chance. Gagner

32 matchs, on ne reverra peut-être plus jamais ça, et gagner le championnat de saison, c'est ce qui nous a permis d'aller aux Canadiens. Ça boucle une bonne année avec notre alignement complet. On vit une saison exceptionnelle.»

Médaille en main, les Aigles seront de retour au boulot dans quelques jours, puisqu'ils ont encore un titre des séries de la LBJEQ à remporter.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer