Cataractes: sept recrues dans un vestiaire surpeuplé

Samuel Asselin, Mikhail Denisov, Louis-Philippe Fortin, Alexandre Dufour,... (Photo: Steve Turcotte)

Agrandir

Samuel Asselin, Mikhail Denisov, Louis-Philippe Fortin, Alexandre Dufour, Jocktan Chaîney, Simon Benoît et Frederic Foulem ont tous obtenus un casier dans le vestiaire du Centre Gervais Auto.

Photo: Steve Turcotte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) L'exercice des dernières coupes dans les rangs des Cataractes a été, comme prévu, difficile. Martin Mondou et Martin Bernard ont donc convenu d'amorcer la saison avec le maximum de 25 joueurs, qui ont reçu l'assurance hier qu'ils allaient passer les prochains mois à Shawinigan.

Du lot, il y a trois gardiens et sept recrues. «On voulait se donner une marge de manoeuvre. On en a chez les gardiens, chez les vétérans de 20 ans aussi (4) car Alex Coulombe sera apte à revenir au jeu dans quelques semaines», racontait Martin Mondou, qui explique ce vestiaire surpeuplé par le fait que plusieurs jeunes avaient forcé la main de l'organisation. À cette liste de 25, il faut d'ailleurs ajouter la recrue de 16 ans Tommy Cardinal, qui connaîtra son sort d'ici une semaine.

«Chez les gardiens, on est confiant qu'un ou deux des gars que l'on garde sauront élever leur jeu. C'est le point d'interrogation de notre équipe dans la tête de plusieurs personnes, tout est à gagner pour eux. Ça risque d'être une bonne bagarre.»

Frederic Foulem, Mikail Denisov et Antoine Samuel ont donc gagné cette première portion de Gardien Académie. Outre Foulem et Denisov, Jocktan Chaîney, Louis-Philippe Fortin, Samuel Asselin, Alexandre Dufour et Simon Benoît ont eux aussi obtenu la permission de s'installer dans le plus vieux vestiaire de la LHJMQ. Du côté des malheureux, les Ex-Estacades Tommy Lemay et Olivier Vermette ont cogné à la porte, sans pour autant réussir à l'ouvrir.

«Je suis content que cette étape soit derrière nous. Je sentais de la pression en début de camp, il y a eu des petits obstacles ici et là. Mais samedi, lors de mon match préparatoire, je l'ai abordé comme n'importe quel autre match et ça s'est très bien passé. J'ai eu beaucoup de plaisir, et je suis impatient d'en avoir à nouveau», livrait Foulem qui, rappelons-le, a tourné le dos à une bourse de Harvard afin de tenter l'aventure du hockey junior. Il disait lundi n'avoir aucun regret, et ne pas être froissé du tout de faire ménage à trois entre les poteaux. «Ça va être bon pour nous comme pour l'organisation. On va se pousser les uns les autres.»

De ce groupe de jeunes loups, Alexandre Dufour et Simon Benoît sont ceux qui ont déjoué les plans de l'équipe. Dufour avait bien fait au camp l'an dernier, avant de mettre le cap sur le circuit collégial. Benoît, pour sa part, est un modeste choix de 8e tour.

«Je m'étais mis dans la tête que j'étais prêt à faire n'importe quoi pour rester cette fois. J'ai aimé mon camp, j'étais confiant d'avoir réussi mais il y avait quand même un petit stress quand je me suis présenté à l'aréna ce matin», confessait Dufour.

«Je n'ai pas bien dormi la nuit dernière, j'avais hâte d'être fixé. Je suis arrivé au camp confiant, déterminé à prouver que j'ai un bon potentiel. Quand j'ai vu pendant le camp que les Cataractes échangeaient des vétérans pour faire de la place aux jeunes, la motivation est devenue encore plus grande», révélait pour sa part Benoît.

Carnet de notes

Les Cataractes ont terminé au cinquième rang du classement général l'an dernier, et Mondou a répété qu'il ne voyait pas son club sortir de cette prestigieuse photo. «Notre division est plus faible. Mais où on va terminer, ce sera dicté par la progression de nos jeunes...

De nouvelles règles concernant les bagarres seront en vigueur cette année. Un joueur sera suspendu s'il participe à plus de 10 bagarres et il y aura des amendes imposées si, dans un match, plus de deux combats éclatent. Mondou, qui a toujours été contre la disparition des bagarres, est d'accord avec les nouvelles règles. «Je pense toujours que les bagarres font partie du hockey. Mais on ne veut plus de joueurs qui ne font que ça. Ce sont de bonnes mesures pour contrer ça.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer