Les Aigles corrigés 14-8 par les Goldeyes

Il n'y avait que quelques minutes d'écoulées dans... (PHOTO: STÉPHANE LESSARD)

Agrandir

Il n'y avait que quelques minutes d'écoulées dans le match de lundi soir face aux Goldeyes de Winnipeg qu'on savait que la soirée serait longue pour les Aigles.

PHOTO: STÉPHANE LESSARD

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Aigles de Trois-Rivières n'ont pas été capables de se remettre d'un début de match gênant, lundi soir au stade Fernand-Bédard, en route vers une correction de 14-8 face aux Goldeyes de Winnipeg.

Cette défaite, jumelée à la victoire de 3-2 des Champions d'Ottawa devant les Jackals du New Jersey, place maintenant les Trifluviens au cinquième rang de la Ligue Can-Am, à un match derrière leurs rivaux de la capitale fédérale pour la dernière place donnant accès aux séries éliminatoires.

Ne vous laissez pas distraire par le pointage final, les favoris locaux étaient déjà hors-combat après trois petites manches de jeu, menés 11-0, gracieuseté de l'offensive bien huilée des Goldeyes et de sorties horribles d'Andrew Jessup et Carlos Mirabal.

La semaine dernière, ce duo utilisé afin de palier l'absence de Luis Munoz dans la rotation des partants avait réussi à menotter les Jackals. Le conte de fées s'est toutefois transformé en cauchemar lundi.

Le partant des Aigles Jessup a d'abord été maltraité par les frappeurs adverses qui ont inscrit cinq points en deux manches, en claquant au passage deux circuits. Puis, le vétéran de 42 ans Mirabal a également reçu un traitement choc en relève, accordant six points dès sa première manche de travail.

Si vous suivez, c'était 11-0 après 3 manches...

«C'était le jour et la nuit. Nos lanceurs ont donné beaucoup trop de passes gratuites et Winnipeg en a profité. Frapper, c'est contagieux et ils l'ont bien prouvé. C'est le genre de journée que tout ce que tu vas lancer à l'adversaire, il va réussir à le frapper. On l'oublie vite celle-là et on se prépare à batailler pour notre prochain match demain (ce soir)», a philosophé le gérant Pierre-Luc Laforest.

De leur côté, les frappeurs des Aigles ont eu toutes les misères du monde à atteindre les lancers du partant Edwin Carl qui a dominé pendant six manches sur la butte.

En septième, en retard 14-2 et le partant des Goldeyes retiré du match, la bande à Pierre-Luc Laforest a bien tenté de s'offrir une remontée historique. Malgré une poussée de six points aux dépens de la relève, notamment à l'aide d'un circuit de trois points de Javier Herrera, les Aigles n'ont pu réussir l'improbable exploit.

«Les gars ont démontré du caractère en essayant de revenir de l'arrière. Mais à 12 points de retard, c'était pratiquement mission impossible», a convenu Laforest.

Outre Herrera, Joel Carranza a claqué la longue balle, bonne pour deux points, en quatrième manche.

Dans le camp visiteur, Reggie Abercrombie (1 cc, 3 pc, 3 pp), Casey Haerther (1 cc, 4 pp) et Casio Grider (1 cc, 3 pc, 3 pp) ont été les plus gourmands au bâton.

Au total, les 1258 partisans auront eu 22 points, 26 coups sûrs et cinq coups de circuits à se mettre sous la dent... en plus de recevoir un billet gratuit dans le cadre de cette soirée victoire garantie!

CARNET DE NOTES

L'organisation des Aigles devrait être fixée au cours des prochaines heures dans le dossier de Vladimir Guerrero. René Martin et sa bande souhaitent attirer l'ancienne vedette des Expos de Montréal à Trois-Rivières pour participer à un concours de circuits le 29 août...

L'arrêt-court Pedro Lopez a profité d'une journée de congé, lundi, afin de soigner quelques blessures mineures...

Pour le deuxième match de la série contre Winnipeg, Mike Bradstreet (4-9) sera confronté à Nick Hernandez (8-6) ce soir...

Les Aigles ont amassé plus de 500 $ pour la Sclérose latérale amyotrophique pendant la rencontre avant d'exécuter le Défi du sceau glacé (Ice Bucket Challenge) après le match. Une fois rafraîchi, le gérant Pierre-Luc Laforest a mis au défi les Capitales de Québec d'imiter l'organisation trifluvienne...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer