Bellemare à Gatineau la tête haute

Mathieu Bellemare a été échangé aux Olympiques de...

Agrandir

Mathieu Bellemare a été échangé aux Olympiques de Gatineau en retour d'un choix de quatrième ronde.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) La première portion de Gardien Académie est dans les livres. Au terme d'une bagarre redoutable d'une quinzaine de jours, la recrue de 16 ans Zachary Bouthillier a été cédé à son équipe midget AAA, tandis que Mathieu Bellemare a été échangé aux Olympiques de Gatineau en retour d'un choix de quatrième ronde.

Bellemare, 17 ans, quitte évidemment son patelin avec un pincement au coeur. Mais il est ravi du défi qui l'attend à Gatineau. «Le scénario idéal, c'était de jouer ici, devant mes parents et mes amis. Mais je ne m'en vais pas chez les Olympiques la tête basse, bien au contraire. J'aurai la chance là-bas de garder ma part de matchs», affirmait le Shawiniganais, qui a confié avoir trouvé les dernières heures stressantes.

«Quand le match s'est terminé hier (dimanche), j'ai commencé à être nerveux, car je ne contrôlais plus rien. Je savais qu'il y aurait du mouvement ici, je ne savais juste pas qui allait partir. La seule chose que je ne voulais pas, c'était me retrouver junior AAA. C'est une ligue qui ne m'intéresse pas.»

Ce n'est pas parce que Bellemare n'a pas été à la hauteur des attentes au cours des derniers jours qu'il a dû faire ses bagages pour l'Outaouais. Au contraire, il n'a cédé que deux buts dans les deux matchs où il a été utilisé.

«Je suis arrivé en grande forme, j'ai terminé septième dans les tests physiques. Pour un gardien, c'est bon! Je pense avoir enchaîné avec un bon camp. Dans les pratiques comme dans les matchs. Maintenant, je comprends quand même la décision des Cataractes. Ils ne pouvaient garder tous leurs gardiens, et j'avais une certaine valeur...»

Dans les faits, Martin Mondou a surtout voulu lui donner la chance de jouer dans la LHJMQ. Des choix, les Cataractes en ont à la tonne. Bellemare n'avait pas à passer par le ballotage avant d'être cédé dans une ligue inférieure. Mais le directeur-gérant des Cataractes n'est pas du genre à mettre les bâtons dans les roues des joueurs qu'il apprécie.

«C'est un jeune de chez nous et il a connu un très bon camp. Il quitte parce que c'était probablement le gars le moins à l'aise dans un ménage à trois. C'est du moins ce qui ressortait de nos discussions. Les Olympiques viennent d'aller chercher un excellent jeune gardien.»

Dans le camp des Olympiques, on se réjouissait d'avoir pu mettre la main sur lui.

«C'est un jeune avec un beau potentiel, un compétiteur. Un gars qui a un bon positionnement malgré son petit gabarit; et avec de bonnes mains. On a fait le tour des gardiens disponibles dans la ligue, on a envoyé du monde le voir jouer dans le camp et avec tout ça, nous sommes heureux de l'amener chez nous. C'est un jeune qui veut se battre pour être numéro un, j'aime cette attitude», expliquait le pilote et directeur-gérant des Olympiques Benoît Groulx, qui se souvenait aussi du match livré par Bellemare lors de son baptême dans la LHJMQ l'an dernier face à son club.

«Il avait été bon. On a ressorti ce match hier soir pour valider une dernière fois notre position, et on a bien aimé ce qu'on a revu.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer