Bellemare et Denisov volent la vedette!

Kristian Afanasyev a déculotté Mikhail Denisov sur cette... (Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste)

Agrandir

Kristian Afanasyev a déculotté Mikhail Denisov sur cette séquence en fusillade.

Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) L'heure est aux déchirantes décisions chez les Cataractes. Dimanche soir, les dirigeants de l'équipe ont fermé  à clé la porte du bureau des entraîneurs, et ils n'en sont sortis qu'après avoir procédé aux coupes finales, qui ont suivi cette défaite de 2-1 subie en fusillade face aux Voltigeurs de Drummondville.

Même si les Cataractes ont plié l'échine pour une troisième fois en autant de matchs préparatoires, cette sortie n'a pas allégé la tâche des décideurs. Au contraire, certains jeunes ont une fois de plus démontré un bien joli potentiel. En tête de liste de ce contingent vient Mathieu Bellemare, parfait en 30 minutes d'action dimanche. Non, il n'a pas été bombardé, mais quelques-uns des neuf tirs dirigés vers lui étaient solides. Sans reproche jeudi dans le premier match préparatoire de l'équipe, le Shawiniganais a gardé le meilleur pour la fin dans ce Gardien Académie.

Frederic Foulem et Antoine Samuel devraient amorcer la saison à Shawinigan, alors il reste une place à octroyer dans le ménage à trois évoqué par Martin Mondou. Ça devrait se jouer entre Bellemare et Mikhail Denisov, qui a lui aussi tiré son épingle du jeu dimanche. Si les Voltigeurs ont réussi à créer l'égalité 1-1 en fin de troisième, Denisov s'est montré très acrobatique lors de la prolongation à trois contre trois pour forcer les deux clubs à utiliser la fusillade. Denisov a toutefois été le seul gardien à se faire battre lors de cette phase finale, sur une feinte magique de Kristian Afanasyev.

Encore Asselin et Dufour

À l'attaque, Samuel Asselin et Alexandre Dufour ont à nouveau gagné des points à coup sûr. Asselin a inscrit le premier but du match, habilement alimenté par Dufour du coin de la surface de jeu en territoire ennemi. L'autre Shawiniganais en lutte pour un poste, Tommy Lemay, a disputé les trois matchs de l'équipe en fin de semaine, signe que l'état-major de l'équipe a aimé ce qu'elle a vu de lui jeudi et vendredi. Hier par contre, il a été un peu moins visible. Enfin, à la ligne bleue, Simon Benoît pourrait causer une surprise. Comme Lemay et Dufour, ce défenseur a disputé les trois matchs à l'agenda lors de ce long et déterminant week-end menant aux coupes.

«Benoît, c'est la surprise de notre camp. Un bon physique, un gars fiable défensivement. Il montre un beau potentiel. On va voir ce qui va se passer d'ici aux décisions finales mais c'est un gars que nous avons découvert», soulignait Bernard, en constatant que les prochaines heures ne seront pas de tout repos. «Les discussions seront corsées, on va sortir de l'aréna très tard. Maintenant, comme organisation, c'est ce que tu souhaites comme scénario, ça révèle de la profondeur. Les joueurs ont fait leur boulot, il faut faire le nôtre.»

Le pilote shawiniganais disait ne pas s'attarder une miette aux trois défaites. «C'est une phase où on évalue les jeunes, pas les performances collectives. Dans cette optique, je ne m'attarde jamais aux résultats de ces matchs préparatoires avant les coupes. L'enseignement commence pour vrai cette semaine.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer