Aigles et Champions à égalité au quatrième rang

Plus souvent qu'autrement, l'attaque des Aigles a été... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Plus souvent qu'autrement, l'attaque des Aigles a été stoppée au premier coussin dimanche face aux Champions d'Ottawa.

Photo: Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Après six, la séquence de victoires consécutives des Aigles de Trois-Rivières a pris fin dimanche au stade Fernand-Bédard. Et ça aura pris un ancien des Ligues majeures pour finalement venir à bout des Oiseaux dans un match des plus frustrants face aux Champions d'Ottawa. Une défaite de 8-2 signée Andrew Werner.

Le partant des Champions a tout simplement été étincelant face aux Aigles, qui avaient pourtant envoyé Matthew Rusch au monticule. Non, Werner n'a pas utilisé les retraits sur des prises pour se mettre en valeur, il n'en a réussi que quatre en fait, mais il s'est assuré que les Trifluviens soient incapables d'obtenir de bons contacts, laissant sa défensive faire le reste.

«Werner était plate aujourd'hui. Il ne fait pas beaucoup d'erreurs et quand il en fait, c'est en dehors de la zone des prises. J'ai parlé à mes joueurs pour comprendre, ils m'ont dit qu'il est toujours sur le coin de la zone des prises. C'est fatigant», soupirait le gérant Pierre-Luc Laforest, dimanche.

Pourtant, la défensive ottavienne n'a pas donné de coup de main à l'Américain en commettant trois erreurs, mais jamais l'offensive trifluvienne, amorphe, n'a été en mesure d'en profiter sous le chaud soleil.

Non seulement Werner a-t-il été sans reproche, mais il a été d'office pendant 7,2 manches et 127 lancers face aux Aigles, qui ont perdu le match d'avance qu'ils avaient au classement sur les Champions au quatrième rang.

«Après deux défaites, on devait revenir et terminer à égalité avec eux. Werner a lancé un peu plus longtemps qu'on voulait, mais il voulait y retourner en huitième manche. Le retour de (Sébastien) Boucher a beaucoup aidé aussi», a souligné le gérant Hal Lanier.

Plus de détails dans Le Nouvelliste de lundi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer