Blizzard et Patriotes vont s'affronter le 30 septembre

La question se posait depuis plus d'une décennie:... (Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste)

Agrandir

La question se posait depuis plus d'une décennie: qui du Blizzard, et son directeur général Sylvain Robert, ou des Patriotes de l'entraîneur-chef Marc-Étienne Hubert l'emporterait dans un match. Elle sera répondue le 30 septembre.

Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Qui détient le meilleur calibre, les rangs universitaires ou la LNAH? La réponse à cette question viendra le 30 septembre au Colisée de Trois-Rivières, puisque le Blizzard et les Patriotes ont décidé de s'affronter pour le plaisir des amateurs de hockey de la région!

C'est le Blizzard qui a eu l'initiative, convaincu du spectacle de grande qualité qu'un tel choc peut produire. Après s'être assuré que ce serait du hockey sur la surface de jeu et non une arène de boxe, le pilote des Patriotes Marc-Étienne Hubert a accepté le défi volontiers.

«C'est un match préparatoire de plus pour nous, un match de plus à domicile aussi. Et une façon d'aller chercher un peu de financement! C'est un concept gagnant mais les vrais gagnants, ce sont les amateurs de hockey. Il y a toujours eu beaucoup de discussions à savoir qui avait la meilleure équipe. On pourra bientôt le savoir», souligne Hubert, en précisant que le match serait arbitré selon les standards du réseau universitaire, par des officiels de la LHJMQ. «Notre seule préoccupation concernait la sécurité de nos joueurs. Nous avons obtenu les réponses à nos questions. À partir de là, nous sommes enchantés de participer à l'événement!»

Il fut un temps où les deux organisations se bagarraient pour recruter les mêmes joueurs. Cette époque est révolue, le Blizzard et les Patriotes parlent d'un rapprochement significatif entre elles. Ce qui n'empêche pas qu'elles voudront toutes les deux sortir de l'aréna avec la victoire! «Honnêtement, je pense que l'intensité sur la glace va bouger en fonction de l'intérêt que va générer le match. S'il y a 54 personnes dans les gradins, ça pourrait ressembler à un match intra-équipe. Mais s'il y a 1500 personnes, j'imagine facilement que la fierté des gars va ressortir...», lance Hubert.

Le directeur général du Blizzard, Sylvain Robert, lance de son côté que l'accent sera mis sur le spectacle. «Il y aura aussi des confrontations individuelles entre les périodes, notamment des fusillades. Les buts marqués en fusillade vont être ajoutés au tableau indicateur. Ça n'empêchera pas les amateurs qui vont suivre le match de découvrir qui a le dessus, mais ça va permettre d'avoir une belle soirée du début à la fin et personne ne sera ridiculisé. L'objectif, c'est qu'à la fin, les deux équipes puissent être au centre de la glace ensemble pour saluer les fans. On va avoir droit à du hockey rapide.»

Carnet de notes

Le Blizzard a profité de la conférence de presse pour annoncer le retour de Marco Cousineau, Jonathan Bellemare, Mathieu Guertin et Carl Gélinas en vue de la prochaine saison. De plus, l'ancien des Patriotes Olivier Hotte a également paraphé un contrat avec l'organisation, tout comme le défenseur François Godin. Le directeur-gérant Sylvain Robert assurait par ailleurs que Cousineau revenait à temps plein avec l'équipe. L'an dernier, Cousineau a dû s'absenter à quelques reprises durant l'hiver... retenu par son entreprise de déneigement! Robert dit avoir d'autres signatures à annoncer très bientôt, mais il a confirmé les rumeurs voulant que Thomas Bellemare réfléchit actuellement à son avenir. «Il est blessé au dos, il se fait traiter. On attend de ses nouvelles.»

Partager

À lire aussi

  • Sports

    Un affrontement intrigant!

    Je me suis fait poser la question des dizaines de fois. J'ai aussi eu quelques discussions enflammées à ce sujet. Voilà pourquoi un match... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer