Un bon départ pour les Aigles au Championnat canadien

Frédérick Fauteux était au monticule pour l'équipe du... (Photo: courtoisie)

Agrandir

Frédérick Fauteux était au monticule pour l'équipe du Québec jeudi en soirée.

Photo: courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Aigles Plante Sports n'ont pas mis de temps à se mettre en marche au Championnat canadien de baseball junior. Ils ont servi une raclée de 8-1 à Kamloops (Colombie-Britannique 2) en lever de rideau.

Au monticule, Claude Ortiz, un des six joueurs de la LBJEQ qui s'est ajouté à la troupe trifluvienne, s'est signalé en ne donnant que deux coups sûrs et un point en cinq manches de travail, laissant Francis Désilets terminer la rencontre.

«En prenant les devants rapidement, nous avons pu le sortir du match avant la fin. Il a un bon bras et ça lui permettra de revenir plus tard dans le tournoi», s'est réjouit le gérant Rémi Doucet.

Ce dernier n'était d'ailleurs pas déçu du travail des trois joueurs qu'il a ajoutés à sa formation en offensive. Philippe Craig-St-Louis, Alex Clavet et Vincent Dion ont tous frappé des doubles, et ce dernier a même ajouté un triple au compteur.

«Les gars de l'extérieur ont bien fait, mais les joueurs habituels des Aigles aussi. Simon Loranger (2 en 3, 2 pp) a connu un gros match, tout comme Joey Toupin (1 en 3). Presque tout le monde a trouvé un moyen de frapper un coup sûr ou venir marquer. C'est une victoire collective.»

Doucet a d'ailleurs applaudi la première sortie de ses hommes, qui, malgré quelques nouveaux joueurs, avaient gardé leur mordant et leur caractère habituel même si la chemise est passée du rouge au bleu.

«On garde du rouge quand même. Nous avons eu des chemises aux couleurs du Québec, mais nous n'avons pas eu de culottes ou de bas. Nous avons donc des ceintures et des bas avec le rouge des Aigles. Ç'a des allures de match des étoiles», a rigolé le gérant.

En soirée, les Aigles devaient se mesurer à l'équipe hôte du tournoi, Régina. Au moment de mettre sous presse, les Trifluviens avaient une avance de 8-0 en sixième manche et voguaient allégrement vers la victoire grâce à une solide performance de Frédérick Fauteux sur la butte.

Doucet espérait plus tôt en journée que le résultat allait être positif pour les Trifluviens, puisqu'un gain assurerait aux Aigles une place en quarts de finale, et surtout, d'avoir un peu moins de pression sur les épaules en vue du match d'aujourd'hui face à Ontario 2.

«Ça devrait être une des bonnes équipes de notre poule et on aimerait être le mieux positionné possible. Il y a un passe-droit de disponible et ça nous permettrait de sauver un bras. Dans ce type de tournoi, c'est important.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer