«On voulait faire de la place aux jeunes»

Bruno-Carl Denis va poursuivre son stage junior avec... (Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

Bruno-Carl Denis va poursuivre son stage junior avec les Huskies.

Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) Il y a un vétéran de moins sur l'échiquier défensif de Martin Bernard et Steve Larouche. Vétéran des deux dernières saisons, Bruno-Carl Denis a été victime du surplus de personnel à sa position, les Cataractes l'échangeant aux Huskies de Rouyn-Noranda en retour d'un choix de sixième ronde.

Denis, 19 ans, était pourtant un athlète modèle. L'ex-défenseur des Estacades a terminé au premier rang des tests physiques lors des deux derniers camps d'entraînement, et il est réputé pour toujours faire passer les intérêts de son club avant les siens. Le problème, c'est qu'il aurait dû se battre avec les plus jeunes éléments de l'équipe pour une place dans l'alignement à tous les soirs.

«On voulait faire de la place aux jeunes. On a eu du succès avec cette formule l'an dernier, et il n'y a aucune raison pour la changer. Denis a 19 ans, il doit jouer. Or on se voyait mal le garder dans les estrades de temps à autre pour donner du temps de jeu à des recrues», expliquait Martin Mondou, en ajoutant qu'il avait ainsi rendu service à son vétéran.

«Tu te dois de respecter tes joueurs. Surtout ceux qui, comme Denis, travaillent fort. Il y avait moins de place pour lui chez nous, alors on lui a trouvé un endroit où il aura plus de glace. Et en retour, on reçoit un choix intéressant. Un choix de sixième ronde, c'est plus attirant maintenant qu'on peut repêcher des joueurs de 15 ans en tout temps lors du repêchage.»

Denis avait été un choix de 10e ronde à l'encan de 2013. Il a amassé deux passes la saison dernière, et il a été laissé de côté lors des dernières séries. «On voit d'excellentes choses de la part de nos jeunes défenseurs. Denis aura un rôle qui lui convient davantage avec les Huskies», souligne pour sa part Martin Bernard.

Face aux Tigres

Les Cataractes amorce la seconde et dernière portion de leur camp d'évaluation avec la présentation d'un premier match hors-concours ce soir au Centre Alphonse-Desjardins. La troupe de Martin Bernard a trois matchs à son agenda d'ici dimanche, qui serviront d'évaluation finale avant les dernières coupes lundi.

«C'est bien beau les matchs intra-équipe mais à un moment donné, tu veux évaluer les joueurs dans des situations réelles, face à de vraies équipes. C'est ce qui nous attend à partir de demain (ce soir)», propose Bernard, qui dit être impressionné par la bagarre entre les poteaux. «Ce fut une très bonne idée de mettre sur pied un camp de perfectionnement afin de les voir un peu plus longtemps, car le choix ne sera pas facile! Vraiment, les gardiens présents au camp sont très talentueux, et c'est impressionnant de voir à quel point ils réagissent bien aux enseignements de notre entraîneur de gardiens (Joël Duguay). On sait que cette décision-là sera très difficile.»

Ce sont les Russes Mikhail Denisov et Evgeny Kiselev qui seront en action ce soir chez les hommes masqués shawiniganais, au sein d'un alignement presque entièrement composé de recrues. En fait, seul Charles Taillon, qui a disputé quelques matchs l'an dernier avec les Cataractes, a un peu d'expérience LHJMQ parmi le contingent de jeunes qui sera utilisé ce soir par Bernard. Les profits de ce match Cataractes-Tigres seront versés à l'organisation des Estacades midget AAA.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer