Les Aigles de retour au plus fort de la course

Joel Carranza (15) fait très bien depuis son... (New Jersey Jackals)

Agrandir

Joel Carranza (15) fait très bien depuis son acquisition par les Aigles. Hier, il a marqué le point gagnant grâce à la longue balle.

New Jersey Jackals

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après avoir subi huit défaites consécutives, dont quatre face à deux adversaires à leur portée en Ottawa et Sussex, les partisans des Aigles étaient en droit de s'attendre au pire face aux Jackals du New Jersey dans cette série de trois matchs. Mais les Trifluviens sont en voie de balayer leurs adversaires. Ils l'ont emporté 3-1 mercredi avec un peu d'aide des... Boulders de Rockland!

En manque de lanceurs avec la fracture de la main de Luis Munoz, Pierre-Luc Laforest a décidé d'envoyer son releveur Andrew Jessup dans la mêlée, et celui-ci a bien fait en ne permettant qu'un point et quatre coups sûrs en quatre manches de travail.

Se sachant dans le trouble au sujet de son personnel d'artilleurs, Laforest avait plus tôt dans la journée lâché un coup de fil à Jamie Keefe, le gérant des Boulders de Rockland, à savoir s'il n'y avait pas un joueur établi dans la région qui pourrait le dépanner le temps d'une soirée. Sa recommandation: Carlos Mirabal, un droitier de 42 ans dont le dernier match professionnel datait de 2008.

«Je lui ai demandé s'il était sérieux. Il m'a répondu ''vous jouez contre les Jackals, alors je suis très sérieux''.»

Keefe n'avait pas tort. Appelé en relève en cinquième manche, Mirabal n'a concédé que trois coups sûrs et aucun point lors des quatre manches suivantes, ouvrant la porte à Kaohi Downing qui est venu fermer les livres en neuvième.

Laforest ne semblait pas en revenir après la rencontre. «Il n'a fait que 36 lancers en quatre manches! C'est un gars qui lance à 85 mph, pas fort, mais dont la balle bouge énormément. Il me faisait penser à Greg Maddux.»

Offensivement, l'offensive trifluvienne a marqué lors de trois manches différentes, et c'est encore une fois Joel Carranza qui s'est illustré en claquant la longue balle en cinquième pour porter la marque à 2-1. La recrue, qui a amorcé la saison dans la faible Ligue Pecos, fait très bien paraître Laforest depuis son acquisition, avec une moyenne de ,275 au bâton. «C'est le fun à voir que tu peux écouter les conseils de gens que tu connais et que le joueur en question fasse exactement ce qu'on m'avait décrit.»

L'art de se serrer les coudes

C'est fou ce qu'un simple périple dans le New Jersey a pu changer pour les Aigles. Alors que la zizanie semblait installée dans le vestiaire de l'équipe, les joueurs des Aigles semblent s'être serrés les coudes lors des trois derniers matchs, en signant trois gains, dont deux face aux Jackals qui étaient jusque-là dans une lutte pour le premier rang de la Ligue Can-Am. Il faut croire que le message que leur a servi le gérant en instaurant une série de règlements plutôt drastiques a été reçu.

«Les lanceurs font ce qu'ils ont à faire depuis trois jours, ils nous tiennent dans le match et c'est ce qui nous permet de gagner. On suit le plan du début de l'année et c'est beau à voir. C'est du beau baseball et j'espère que ça va continuer. Est-ce que la page a été tournée? Je ne veux pas nous porteur malheur, mais ça va bien.»

Alors que les Oiseaux survolaient le Yogi Berra Stadium, les Champions d'Ottawa ont subi une surprenante défaite hier face aux Grays de Garden State dans un programme double, ce qui a permis aux Aigles de se rapprocher à un seul match dans la course aux séries.

Mike Bradstreet sera au monticule ce soir et pourrait permettre aux Aigles de signer un premier balayage sur la route en 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer