Andrew Ranger en RX Lites?

Si tout tombe en place, Andrew Ranger pourrait... (Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste)

Agrandir

Si tout tombe en place, Andrew Ranger pourrait bien troquer sa voiture de stock-car pour une de rallycross le week-end prochain au GP3R.

Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TROIS-RIVIÈRES) Après avoir échappé la première place du Julia Wine.com 100 au Grand Prix de Trois-Rivières par seulement cinq centièmes de seconde, Andrew Ranger pourrait bien avoir la chance de se reprendre ce week-end. Le pilote tente de se dégoter un volant en RX Lites, la sous-catégorie du Championnat du monde FIA de rallycross.

Rejoint par téléphone à son domicile, le Granbyen a confirmé que des discussions sont en cours afin de lui trouver une voiture, mais que pour l'instant, il manque un commanditaire afin de disposer du budget nécessaire pour sauter dans l'une de ces voitures de 300 chevaux et de 2500 livres.

«C'est certain que je vais être présent au GP3R, mais il reste à savoir dans quel rôle. Je ne cacherai pas qu'il y a des pourparlers en cours, mais il manque un commanditaire.»

Cette recherche de partenaires est actuellement menée par le GP3R et son directeur général Dominic Fugère, qui semblent avoir fait une spécialité de trouver de l'aide monétaire pour envoyer un pilote québécois en piste.

«Andrew et nous, on se parle à ce sujet depuis longtemps. On veut qu'il essaye ça et les équipes savent qu'il a du talent», mentionne le DG.

Selon ce dernier, il manquerait aux environs de 10 000 $ afin de permettre à Ranger de courir lors du week-end, et Fugère semble très optimiste qu'il sera possible de trouver un commanditaire dans les prochains jours.

S'il parvient à ajouter son nom à la liste des inscrits du championnat, Ranger y rejoindra Alexandre Tagliani, qui a lui aussi confirmé sa présence la semaine dernière. Contrairement au pilote de Lachenaie, Ranger possède toutefois une bonne expérience sur terre battue, puisqu'il a couru en Modifiés et en Sprint Car aux autodromes de Granby et de Drummondville, deux endroits où il a été pratiquement élevé puisque son père, Robert, était un régulier en Modifiés.

À moins d'un changement de dernière minute, Tagliani et Ranger devraient être les seuls représentants du Québec en RX Lites, alors que Louis-Philippe Dumoulin et Patrick Carpentier seront coéquipiers en SuperCar. Antoine L'Estage, qui avait participé au GP3R l'an dernier, ne sera pas de retour.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer