Denisov déjà au boulot!

Mikhail Denisov veut mériter le poste de gardien... (Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste)

Agrandir

Mikhail Denisov veut mériter le poste de gardien numéro un disponible chez les Cataractes à la suite du départ de Marvin Cüpper.

Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) Le camp de perfectionnement réservé aux gardiens des Cataractes ne s'amorce que mercredi mais Mikhail Denisov veut mettre toutes les chances de son côté de percer l'alignement.

Le Russe de 17 ans est donc arrivé en Mauricie depuis vendredi et hier, il a enfilé ses grosses jambières pour affronter les tirs des joueurs qui s'entraînent sous la férule de Pierre Aubry durant l'été. Michaël Bournival, du Canadien, Dennis Yan, des Cataractes, et Anthony Richard, des Foreurs, faisaient notamment partie des joueurs qui l'ont testé. Bien sûr, il ne faut pas s'enflammer avec une seule séance d'entraînement, surtout en août, mais Denisov n'a pas cédé une seule fois lors du mini-match d'une trentaine de minutes qui a conclu cette séance de deux heures.

«J'ai trouvé ça difficile aujourd'hui. Je dois m'ajuster à une vitesse de jeu plus élevée», faisait valoir le choix de deuxième ronde des Cataractes, qui retournait une première fois sur la glace après un congé de trois mois. «Je suis en forme, mais je sais que je suis un meilleur gardien que ce que j'ai montré aujourd'hui. Je vais me montrer sous mon meilleur jour au camp des Cataractes. Aujourd'hui, l'important c'était juste de briser la glace.»

Le protégé de Pat Brisson aurait très bien pu évoluer dans son pays la saison prochaine. Mais il s'en tient à son plan de tenter de faire sa place dans la Ligue canadienne de hockey, plan tracé depuis trois ans déjà alors qu'il a quitté la Russie pour poursuivre son développement aux États-Unis. «Jouer dans la Ligue canadienne, c'est un rêve pour moi», soutient celui qui s'alignait avec les Bruins de Boston Jr U16 la saison dernière, avec qui il a raflé le titre de gardien de l'année dans la USPHL.

Denisov est conscient toutefois que rien n'est acquis, qu'il s'engage dans une courte mais rude bagarre pour les deux ou trois postes de gardiens chez la plus vieille concession de la LHJMQ. «On m'a prévenu qu'il y aurait beaucoup de compétition au camp. C'est correct, ça ne peut qu'être bénéfique pour l'équipe. Mon but reste le même, c'est de mériter le titre de gardien partant.»

Directeur-gérant des Cataractes, Martin Mondou a assisté à cette première sortie de Denisov sur une surface de jeu mauricienne. Il a aimé ce qu'il a pu observer, mais il restait prudent. «Tu vois qu'il a un bon bagage. Pour le reste, on va attendre. La vraie évaluation, elle commence mercredi.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer